Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-02-28
Actualité médicale

Tags: Cancer -  sein -  marqueurs -  genetiques -  aident -  detection -  maladie - 
Cancer du sein : de nouveaux marqueurs génétiques aident à la détection de la maladie - Actualité médicale
Cancer du sein : de nouveaux marqueurs génétiques aident à la détection de la maladie

Une équipe de chercheurs portugais, dirigée par Fernando Schmitt, professeur à l'Institut de Pathologie et d'Immunologie Moléculaire de l'Université de Porto (IPATIMUP) a découvert, en collaboration avec une équipe de chercheurs espagnols de la Galice, de nouveaux marqueurs génétiques capables de renseigner sur la susceptibilité à développer un cancer du sein. En octobre 2006, ces résultats ont été publiés dans la revue en ligne Breast Cancer Research and Treatment Journal.

Publicité

Ces marqueurs sont liés à de petites mutations de gènes impliqués dans la réparation de l'ADN. Ce processus de réparation est une étape cruciale pour la prévention contre le cancer explique le chercheur Fernando Schmitt, sachant que des mutations génétiques se produisent constamment dans l'organisme qui, sans réparation de l'ADN, peuvent conduire au développement de la maladie.

Les chercheurs ont étudié la relation entre 4 gènes importants de réparation de l'ADN et la susceptibilité à développer un cancer du sein. L'échantillon était constitué de femmes du Nord du Portugal et de la Galice en raison des similitudes génétiques de ces populations. Les équipes de scientifiques, composées également de Jorge Camaselle-Teijeiro de l'Hôpital Xeral de Cíes (Vigo, Espagne) et de Rui Medeiros de l'Institut des Sciences Biomédicales Abel Salazar, ont étudié 285 malades et 442 personnes saines afin d'analyser la corrélation entre le polymorphisme génétique des 4 gènes et le développement de la maladie. Les scientifiques ont conclu que la susceptibilité diffère selon le polymorphisme du gène et des caractéristiques de l'échantillon.

Par ailleurs, également dans le domaine de la recherche contre le cancer du sein, l'équipe de l'IPATIMUP dirigée par Fernando Schmitt axe ses recherches sur la possibilité d'inhiber l'expression du gène responsable de la molécule cadhérine-P présente en quantité importante dans les cas les plus agressifs de cancer du sein. Les chercheurs travaillent actuellement sur des lignes cellulaires en utilisant l'ARN pour empêcher le gène de s'exprimer.


- Fernando Schmitt, professeur à l'IPATIMUP - Tel : +351 22 557 07 00, fax : +351 22 557 07 99 - email : fschmitt@ipatimup.pt
- Abstract de l'article intitulé "DNA repair polymorphisms might contribute differentially on familial and sporadic breast cancer susceptibility: a study on a Portuguese population"

- "Detecção precoce do cancro da mama" - 19/12/06 - http://www.sic.sapo.pt
- "Investigadores 'silenciam' genes e ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2007-02-28 par auteur
Source: BE Portugal numéro 21 (27/02/2007) - Ambassade de France au Portugal / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/41485.htm Accéder à la source

Mots clés: Cancer sein marqueurs genetiques aident detection maladie


Publicité

En savoir plus