Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-03-06
Actualité médicale

Tags: film -  usage -  medical -  facile -  produire - 
Un film à usage médical plus facile à produire - Actualité médicale
Un film à usage médical plus facile à produire

Fujifilm a annoncé avoir mis au point un procédé permettant la fabrication à grande échelle d'un film alvéolé spécial à usage médical, utilisable dans la prévention d'adhérences post-opératoires ou dans la culture de cellules in-vitro.

Publicité

A la suite d'une opération chirurgicale, les organes internes d'un patient peuvent être endommagés plus ou moins superficiellement et les phénomènes naturels de cicatrisation peuvent entraîner la formation d'adhérences entre organes, appelées adhérences post-opératoires. Ces adhérences sont surtout fréquentes en chirurgie digestive et obstétrique, avec une incidence de l'ordre de 60 à 90%. Elles peuvent avoir des conséquences graves telles qu'occlusions intestinales, infertilité dans le cas d'opérations du pelvis chez la femme, etc.
Une des solutions possibles est d'utiliser un film pour séparer physiquement les organes opérés des mésothélia (péritoine, plèvre, péricarde) qui les entourent pendant la durée de la cicatrisation et ainsi contrôler la formation des adhérences entre les pièces anatomiques. Après avoir été implanté dans l'organisme, le film se transforme en gel, est résorbé au niveau du site opératoire en quelques jours puis éliminé de l'organisme.

Ces films sont spécialement produits suivant des normes strictes de stérilité et de biorésorbabilité, procédures qui limitent la quantité finale disponible. L'innovation de Fujifilm est donc de proposer un procédé permettant d'obtenir de grandes feuilles format A4 de film à motif "nid d'abeilles", dont l'épaisseur, la longueur, la largeur, le diamètre des alvéoles et le matériau employé (du polystyrène à l'acide polylactique) seront personnalisables selon l'utilisation projetée.
Fujifilm ajoute que ces mêmes feuilles peuvent être utilisées pour des cultures cellulaires ou tissulaires en médecine régénérative. D'après les tests effectués par le Pr SHIMOMURA Masatsugu de l'Université d'Hokkaido pour le compte de Fujifilm, lorsqu'on varie le diamètre des alvéoles, on peut contrôler la croissance de cellules nerveuses en culture, ce qui permet d'éviter l'emploi des protéines animales qui assuraient auparavant la même tâche.

Ce nouveau matériau et son procédé de fabrication ont été exposés lors du forum "Nanobio Expo 2007" qui s'est tenu les 21 et 23 février derniers. Le film n'a pour l'instant ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2007-03-06 par auteur
Source: BE Japon numéro 435 (5/03/2007) - Ambassade de France au Japon / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/41548.htm Accéder à la source

Mots clés: film usage medical facile produire


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...