Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-03-16
Actualité médicale

Tags: interrupteur -  moleculaire -  origine -  maintien -  stock -  cellules souches -  musculaires - 
Un interrupteur moléculaire à l'origine du maintien du stock de cellules souches musculaires - Actualité médicale
Un interrupteur moléculaire à l'origine du maintien du stock de cellules souches musculaires

Après une blessure, même les cellules musculaires adultes peuvent être régénérées puisque les muscles possèdent une réserve de cellules souches : les cellules satellites. Jusqu'à présent, la raison pour laquelle ces cellules souches restaient indifférenciées n'était pas claire. Des scientifiques du Centre Max Delbrück de Médecine Moléculaire viennent de montrer qu'un interrupteur moléculaire, RBP-J, permet de maintenir ce stock de précurseurs musculaires dans un état indifférencié.

Publicité

Le facteur de transcription RBP-J est impliqué dans une voie de signalisation critique de la cellule : la voie Notch. Cette voie joue un rôle majeur à la fois dans la différenciation lors du stade embryonnaire et dans le développement des tissus chez l'adulte.

Les scientifiques ont ici mis en évidence que les cellules satellites préservent leur caractéristique de cellule souche grâce à RBP-J qui les maintient dans un stade de développement précoce. Ainsi, chez des souris où le facteur de transcription RBP-J est absent, les cellules satellites génèrent des myocytes (cellules musculaires matures) de manière incontrôlée, avec pour résultat l'élimination des réserves de précurseurs musculaires. En conséquence, on observe une hypotrophie musculaire pendant le stade embryonnaire puis une absence de mise en réserve de cellules satellites chez le foetus.

D'autres groupes de recherche avaient préalablement montré que lorsque des cellules satellites étaient directement injectées dans des muscles de souris, ceux-ci se régénéraient et étaient également capables de reconstituer leurs réserves de cellules satellites.

L'utilisation de RBP-J, qui permet à la fois le maintien du caractère indifférencié des précurseurs musculaires et la génération de cellules satellites, apparaît donc comme une voie d'amélioration possible de la thérapie cellulaire musculaire.

- Carmen Birchmeier - Max Delbrück Center for Molecular Medicine (MDC) Berlin-Buch, Robert-Rössle-Straße 10, D13125 Berlin - tél : +49 30 9406 2403, fax : +49 30 9406 3765 - email : cbirch@mdc-berlin.de
- E. Vasyutina, D. C. Lenhard, H. Wende, B. Erdmann, J. A. Epstein, C. Birchmeier: "RBP-J (Rbpsuh) is essential to maintain muscle progenitor cells and to generate satellite cells", PNAS, 07/03/2007

Dépêche idw, communiqué de presse du Centre Max Delbrück de Médecine Moléculaire - 09/03/2007

Anaïs Manin, anais.manin@diplomatie.gouv.fr

Article écrit le 2007-03-16 par auteur
Source: BE Allemagne numéro 326 (15/03/2007) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/41787.htm Accéder à la source

Mots clés: interrupteur moleculaire origine maintien stock cellules souches musculaires


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...