Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-03-16
Actualité médicale

Tags: Radiotherapie -  precise -  moins -  effets -  secondaires - 
Radiothérapie plus précise avec moins d'effets secondaires - Actualité médicale
Radiothérapie plus précise avec moins d'effets secondaires

En combinant diagnostic radiographique, Tomographie par Emission de Positons (TEP) et radiothérapie, les médecins du centre "OncoRay" de Dresde (centre de compétence pour l'innovation dans le domaine de la recherche médicale en radiologie appliquée à l'oncologie) ont réussi à irradier de façon plus précise les tumeurs : les tissus sains sont moins endommagés, par conséquent les effets secondaires sont moindres. Depuis début mars 2007, une nouvelle phase du traitement par radiothérapie des patients atteints du cancer de la prostate a débuté sous la direction du professeur Thomas Herrmann ; en effet, les résultats de la première partie de l'étude permettent désormais d'augmenter la dose de radiations. Ainsi, les chances de guérison des cancers de la prostate pourraient augmenter considérablement à l'avenir.

Publicité

La nouvelle thérapie combine les procédés d'imagerie médicale avec la radiothérapie. Il est ainsi possible de vérifier l'emplacement de la tumeur avant chaque radiation et d'orienter cette dernière de façon très précise sur la tumeur. Cette précision est nécessaire, notamment dans le cas des cancers de la prostate, car l'intestin se trouve à proximité et s'il est endommagé, il risque d'y avoir par la suite des atteintes chroniques. De plus, la position de la tumeur peut changer facilement car la prostate a une mobilité assez élevée, de l'ordre de 0,5 à 1 centimètre. Pour déterminer la position de la tumeur au moment de l'examen, le patient se trouve en position allongée sur une table et sous un accélérateur linéaire (qui enverra les radiations). Deux radiographies sont d'abord effectuées puis la table est tournée de 180° et un tomographe mobile parcourt le corps du patient. La combinaison des radios prises par tomographie et par radiographie permet alors au personnel médical de situer exactement la tumeur et de la comparer à la position initialement prévue pour le traitement. L'ordinateur calcule ensuite la correction à apporter (de l'ordre du millimètre) et le médecin adapte la position du traitement.

Le professeur Herrmann, directeur de la clinique et polyclinique de radiothérapie et radiooncologie de Dresde parle alors d'irradiation à 4 dimensions car il est possible de suivra l'évolution de la tumeur en direct.

Le centre "OncoRay" réunit trois institutions de Dresde: l'université technique de Dresde, le centre de recherche de Dresde-Rossendorf et la clinique universitaire de Dresde. Le Ministère fédéral de l'enseignement et de la recherche ainsi que de l'Etat libre de Saxe soutiennent ce centre avec environ 13 millions d'euros. Les appareils sont également financés par le BMBF à hauteur de 3 millions d'euros ce qui permet d'avoir des appareils ultramodernes et de ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2007-03-16 par auteur
Source: BE Allemagne numéro 326 (15/03/2007) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/41782.htm Accéder à la source

Mots clés: Radiotherapie precise moins effets secondaires


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...