Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-03-19
Actualité médicale

Tags: eventuel -  vaccin -  cocaïne - 
Un éventuel
Un éventuel "vaccin" contre la cocaïne

Selon la Société Espagnole de Toxicomanie (SET), l'Espagne (suivi du Royaume-Uni) est le premier pays européen consommateur de cocaïne. Lors du XII congrès national de la SET, son président, José Pérez de los Cobos, a expliqué que l'Espagne avait mis au point un "vaccin" qui annulerait les effets de la cocaïne. Ce vaccin serait le premier médicament utilisé pour traiter l'addiction à la cocaïne.

Publicité

Jusqu'à présent, les personnes souhaitant abandonner la cocaïne recevaient un suivi psychologique. Mais le syndrome de manque et les risques élevés de rechute faisaient que beaucoup d'entre elles arrêtaient le traitement avant d'être guéries.

Lors d'une conférence de presse, Pérez de los Cobos a expliqué que le vaccin consistera à administrer une molécule très similaire à celle de la cocaïne. Cette molécule étant altérée, le système immunitaire devrait la reconnaître comme une substance nouvelle étrangère, ce qui permettra au corps de générer des anticorps qui empêcheront les molécules d'arriver au cerveau. Quelque soit la manière dont la cocaïne est absorbée, la drogue arrive au cerveau par le sang. Les molécules sont tellement petites qu'elles arrivent à passer la barrière hematoencéphalique. Cette barrière, mise en place par le flux sanguin sert normalement de protection au cerveau. Le vaccin contre la cocaïne absorbera la drogue comme une éponge, et l'empêchera ainsi d'atteindre le système nerveux. Les consommateurs ne ressentiront plus les effets euphorisants de la drogue.
Ce médicament, pas encore mis sur le marché, s'inscrira dans une thérapie incluant un soutien psychologique indispensable pour abandonner la cocaïne.

Pérez de los Cobos précise quand même que les essais cliniques de ce vaccin sont en phase d'étude. Il ne sait pas encore si les laboratoires pourront travailler avec des patients. La liste des laboratoires qui devraient pratiquer ces essais n'a par ailleurs pas été révélée.
Le directeur du SET souligne qu'il ne s'agit pas d'un vaccin préventif mais qu'il est bien destiné aux personnes dépendantes et non à la population à risque. Il n'est donc pas question d'administrer ces molécules aux jeunes avant qu'ils ne développent une dépendance.

Selon l'Observatoire Européen de la Drogue, la consommation de cocaïne en Espagne ne cesse d'augmenter. 2% des 15-64 ans consomment cette drogue contre 1,1% pour les autres pays ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2007-03-19 par auteur
Source: BE Espagne numéro 61 (16/03/2007) - Ambassade de France en Espagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/41870.htm Accéder à la source

Mots clés: eventuel vaccin cocaïne


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...