Publicité
Accueil > Actualité médicale > Dermatologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-03-30
Actualité médicale

Tags: macrophages -  developpement -  psoriasis - 
Les macrophages impliqués dans le développement du psoriasis - Actualité médicale
Les macrophages impliqués dans le développement du psoriasis

Un groupe de scientifiques allemands, italiens, néerlandais et chinois ont récemment mis en évidence le rôle central des macrophages dans l'apparition du psoriasis.

Publicité

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau, en partie d'origine génétique, caractérisée par un renouvellement trop rapide de l'épiderme. Les cellules épidermiques s'accumulent à la surface de la peau et forment une couche de pellicules blanches, les squames.

Pendant longtemps les lymphocytes-T étaient considérés comme les seuls responsables de l'apparition de lésions psoriasiques mais les dermatologues peuvent maintenant leur associer les macrophages.

Au niveau des lésions cutanées dues au psoriasis, le taux de TNF-alpha (Tumor Necrosis Factor alpha), molécule-signal impliquée dans les réponses immunitaire et inflammatoire, s'est montré radicalement augmenté. Il en a été de même pour les cytokines chimiotactiques responsables du recrutement des macrophages sur le lieu de l'inflammation. Les scientifiques ont, d'après ces résultats, pu proposer le mécanisme conduisant à l'apparition des lésions psoriasiques. Beaucoup d'agressions cutanées peuvent conduire à l'activation des cellules dendritiques de la peau, une étape clé dans le développement de lésions psoriasiques chez les individus à risque. Les cellules dendritiques activées induisent la prolifération des lymphocytes T dans le derme, ce qui conduit à la production de TNF-alpha et d'IFN-gamma (Interféron gamma), qui, à leur tour, induisent la sécrétion de MCP-1 (Monocyte Chemoattractant Protein 1) et d'autres cytokines chimiotactiques par les cellules épidermiques. Ces agents chimiotactiques créent un afflux de monocytes du sang vers le derme où ils se différencient en macrophages et cellules dendritiques myéloïdes. Ces macrophages dermiques, une fois activés par les cytokines des lymphocytes T ou des cellules dendritiques, sécrètent à leur tour de grandes quantités de TNF-alpha, responsables des modifications cutanées observées dans le cas du psoriasis.

L'étanercept, inhibiteur du TNF-alpha obtenu par biotechnologie, est déjà utilisé pour le traitement du psoriasis. Cependant, grâce à ces résultats, l'impact de cette molécule sur la régulation de la réponse immunitaire est désormais mieux compris.

- Prof. Dr. Karin Scharffetter-Kochanek - ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2007-03-30 par auteur
Source: BE Allemagne numéro 328 (29/03/2007) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/42017.htm Accéder à la source

Mots clés: macrophages developpement psoriasis


Publicité

En savoir plus