Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-04-22
Actualité médicale

Tags:
A Turin, la clé du lien entre thrombus et cancer a été découverte - Actualité médicale
A Turin, la clé du lien entre thrombus et cancer a été découverte

Plusieurs tumeurs ne présentant pas de symptômes spécifiques jusqu'à une phase très avancée sont précédées de la formation de thrombus et d'autres perturbations de la coagulation. Cela est connu depuis 1865 mais jusqu'à présent, les mécanismes impliqués n'avaient pas été compris.

Publicité

Plusieurs tumeurs ne présentant pas de symptômes spécifiques jusqu'à une phase très avancée sont précédées de la formation de thrombus et d'autres perturbations de la coagulation. Cela est connu depuis 1865 mais jusqu'à présent, les mécanismes impliqués n'avaient pas été compris.
Une étude italienne publiée sur Nature et conduite par des chercheurs du département d'oncologie moléculaire de l'Institut pour l'étude et le soin des tumeurs (Irccs) de Candiolo près de Turin, dirigée par Paolo Comoglio et coordonnée par Carla Boccaccio, fait la lumière sur au moins l'un des circuits impliqués : la mutation d'un gène appelé Met.
On savait depuis longtemps qu'une forme dégénérée du Met est présente dans de nombreuses formes tumorales, mais le détail des effets causant une telle mutation n'était pas connu.
Les chercheurs du centre de recherche Candiolo ont cherché à découvrir le mécanisme et ont pour cela créé des souris modifiées génétiquement de manière à avoir un gène altéré dans les cellules hépatiques adultes. Les chercheurs ont pu vérifier que les animaux présentaient de graves dommages et ont noté que la croissance spontanée de masse néoplasique était accompagnée de la formation de thrombus qui dégénéraient souvent en hémorragie fatale. Il est donc évident que le Met est la maille manquante entre les tumeurs et les thrombus. Mais de quelle manière ce gène réussit à altérer aussi bien la croissance cellulaire que la coagulation du sang ?
La réponse a été obtenue en contrôlant la présence et les fonctions de certaines enzymes et protéines des cellules des souris modifiées : celles qui ressentent le plus la mutation sont justement en partie des enzymes fondamentales, aussi bien pour la croissance néoplasique que pour la formation de thrombus. En particulier une enzyme appelée cyclossigénasis de type 2, impliquée dans les phénomènes inflammatoires et qui, dans ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2005-04-22 par auteur
Source: Il sole 24 ore, 17/03/2005 Maela JAOUEN, Chargée de mission Elodie MARTIN, Chargée de mission Pierre SCACCHI, Chargé de mission Rosa LETTIERI, Traductrice Cathy RACAULT, Attachée Scientifique Cette information est un extrait du BE Italie numéro 34 du 22/04/2005 rédigé par l'Ambassade de France en Italie. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus