Publicité
Accueil > Politique de Santé - Santé publique > Economie médicale, Santé publique
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-04-11
Politique de Santé - Santé publique

Tags:
Aide à l’acquisition d’une assurance maladie complémentaire : une première évaluation du dispositif ACS - Politique de Santé - Santé publique
Aide à l’acquisition d’une assurance maladie complémentaire : une première évaluation du dispositif ACS

Cette étude propose une évaluation du dispositif d’aide à l’acquisition d’une assurance maladie complémentaire en santé appelé Aide Complémentaire Santé (ACS), depuis sa mise en place en janvier 2005. L’objectif de cette aide financière est de faciliter l’accès à une couverture complémentaire pour les personnes ayant un revenu juste au-dessus du plafond permettant de bénéficier de la Couverture maladie universelle complémentaire (CMUC).

Publicité

Malgré une montée en charge régulière, le dispositif ne concernait un an après qu’un peu plus de 200 000 personnes. Résultat bien en deçà des 2 millions de personnes visées par la mesure et annoncé par le gouvernement lors de sa mise en œuvre. L’analyse du contenu et du prix des contrats d’assurance maladie complémentaire montre que la participation financière des ménages souscripteurs reste après bénéfice de l’ACS relativement importante au regard de leurs revenus. En effet, le dispositif laisse à la charge des bénéficiaires près de 60 % du prix du contrat, c’est-à-dire 389 € en moyenne par an, représentant environ 4,5 % de leur revenu annuel. Ce reste à charge demeure plus élevé que celui supporté en moyenne par les autres assurés et ce, malgré un choix de contrats moins chers et proposant en conséquence des niveaux de remboursement moyens, voire faibles pour les soins mal remboursés comme l’optique et le dentaire.

Lire l'étude...

Article écrit le 2007-04-11 par auteur
Source: sourceAccéder à la source


Publicité

En savoir plus