Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-04-16
Actualité médicale

Tags: BCG -  relancer -  essais -  cliniques - 
BCG : relancer des essais cliniques ? - Actualité médicale
BCG : relancer des essais cliniques ?

Les souches de BCG utilisées pour la vaccination contre la tuberculose dans le monde n'auraient pas toutes la même efficacité. C'est la conclusion d'une étude menée par des chercheurs de l'Institut Pasteur, publiée aujourd'hui dans les " Proceedings of the National Academy of Science, USA ".

Publicité

Plus de trois milliards d'individus ont été vaccinés avec le bacille de Calmette et Guérin (BCG), un dérivé atténué de Mycobacterium bovis, l'agent de la tuberculose bovine. Rappelons que le BCG est efficace pour prévenir les formes graves de la tuberculose chez l'enfant, mais que, chez l'adulte, la protection varie de 0 à 80% selon le pays. Il apparaît crucial aujourd'hui pour les chercheurs impliqués dans la lutte contre la tuberculose de comprendre les bases du pouvoir protecteur du BCG et donc d'étudier dans le détail les souches vaccinales.

L'étude réalisée par Roland Brosch* et ses collègues de l'unité de Génétique Moléculaire Bactérienne de l'Institut Pasteur, dirigée par le professeur Stewart Cole, en collaboration avec l'Agence des laboratoires vétérinaires à Surrey (G-B), et le Wellcome Trust Sanger Institute (G-B), visait à comparer différentes souches de BCG actuellement utilisées pour la vaccination anti-tuberculeuse dans le monde.

Le BCG avait été obtenu par les pasteuriens Calmette et Guérin par passages successifs, - …pendant 13 ans ! -, de M. bovis sur des tranches de pommes de terre imbibées de glycérol, ce qui a conduit à une perte de la virulence de la bactérie (1921). Une fois son innocuité et son efficacité confirmées, le BCG fut ensuite distribué à travers le monde et maintenu par cultures successives dans différents pays. C'est la généalogie de toutes ces souches "filles" que les chercheurs ont réussi à établir aujourd'hui.

Ils ont en premier lieu obtenu la séquence totale du génome de la souche BCG Pasteur, ce qui leur a permis de comprendre certains facteurs de l'atténuation et de mener une étude comparative avec d'autres souches de BCG, qu'ils ont classées en deux catégories : des souches "précoces", - proches de l'ancêtre obtenu dans les années 20, dont certaines comme la souche Japon sont toujours utilisées ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2007-04-16 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: BCG relancer essais cliniques


Publicité

En savoir plus

Source :

- "Genome plasticity of BCG and impact on vaccine efficacity", PNAS on line, 12-16 mars 2007.
Roland Brosch (1), Stephen V. Gordon (2), Thierry Garnier (1), Karin Eiglmeier (1), Wafa Frigui (1), Philippe Valenti (1), Sandrine Dos Santos (1), Stéphanie Duthoy (1), Céline Lacroix (1), Carmen Garcia-Pelayo (2), Jacqueline K. Inwald (2), Paul Golby (2), Javier Nuñez Garcia (2), R. Glyn Hewinson (2), Marcel A. Behr (3), Michael A. Quail (4), Carol Churcher (4), Bart G. Barell (4), Julian Parkhill (4) et Stewart Cole (1)

1. Unité de Génétique Moléculaire Bactérienne, Institut Pasteur, Paris, France
2. Veterinary Laboratories Agency, Surrey, United Kingdom
3. McGill University Health Centre, Motréal, Canada
4. The Wellcome Trust Sanger Institute, Cambridge, United Kingdom

Contact :

- Service de presse de l'Institut Pasteur : Nadine Peyrolo ou Corinne Jamma - tél : 01 40 61 33 41 - courriel : cjamma@pasteur.fr




: Sur le même thème...