Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-04-17
Actualité médicale

Tags: Identification -  mecanisme -  defense -  bacteries - 
Identification d'un mécanisme de défense des bactéries - Actualité médicale
Identification d'un mécanisme de défense des bactéries

Une équipe internationale de chercheurs, de l'Université Laval (Québec) et de la société Danisco, annonce dans la revue Science avoir découvert un nouveau mécanisme utilisé par les bactéries pour parer les attaques de bactériophages. Ces résultats suscitent l'intérêt des entreprises alimentaires, pharmaceutiques ou biotechnologiques qui font appel aux bactéries dans leurs procédés industriels.

Publicité

L'étude vient confirmer le rôle des séquences d'ADN "CRISPR" (Clustered Regularly Interspaced Short Palindromic Repeats), contenues dans le génome de la majorité des espèces bactériennes, dans l'immunité des bactéries. Les chercheurs ont placé, dans un même milieu de culture, deux espèces de bactériophages et une espèce de bactérie du lait qui y était vulnérable. Une partie des bactéries est parvenue à survivre et à se multiplier et l'analyse génomique de ces bactéries mutantes a révélé que leur CRISPR s'était enrichi d'un à quatre nouveaux espaceurs dont la séquence était similaire à un segment d'ADN présent chez les souches de bactériophages utilisées. La résistance aux bactériophages était d'autant plus élevée que la similitude entre les nouveaux espaceurs de la bactérie et le segment d'ADN viral était importante.

Les bactéries puiseraient donc à même le bagage génétique du bactériophage le secret pour en stopper la multiplication. L'ensemble des espaceurs contenus dans le génome d'une bactérie constituerait, en partie du moins, les archives de ses confrontations antérieures avec ses agresseurs. Selon Sylvain Moineau, de l'Université Laval, "le mode d'action exact n'est pas connu, mais il pourrait ressembler à un système d'interférence à ARN".

Article écrit le 2007-04-17 par auteur
Source: BE Canada numéro 317 (16/04/2007) - Ambassade de France au Canada / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/42273.htm Accéder à la source

Mots clés: Identification mecanisme defense bacteries


Publicité

En savoir plus

- Sylvain Moineau, Université Laval, Dpt de biochimie et de microbiologie - Tél : + 1 418 656 2131 x3712 - Email : sylvain.moineau@bcm.ulaval.ca
- Publication : Science
http://www.aufil.ulaval.ca/articles/espionnage-viral-482.html
Fanny Martin, MONTREAL, fanny.martin@diplomatie.gouv.fr




: Sur le même thème...