Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-04-18
Actualité médicale

Tags: lymphocytes -  modifies -  agissent -  efficacement -  tumeurs - 
Des lymphocytes T modifiés agissent efficacement contre des tumeurs - Actualité médicale
Des lymphocytes T modifiés agissent efficacement contre des tumeurs

D'après les conclusions d'une étude publiée dans le Journal of Experimental Medicine (JEM), l'ubiquitine ligase cbl-b (protéine enzymatique qui a pour mission de catalyser la jonction entre deux molécules) rend inefficaces les lymphocytes T cytotoxiques (CD8+) (cellules impliquées dans la réponse immunitaire) contre les tumeurs.

Publicité

En collaboration avec des scientifiques allemands et hollandais, l'équipe de Josef Penninger, de l'Institut viennois de biologie moléculaire (IMBA - http://www.imba.oeaw.ac.at) de l'Académie autrichienne des sciences (OAW - http://www.oeaw.ac.at), a réalisé une étude sur des souris auxquelles ont été injectés des lymphocytes T modifiés pour que les cbl-b, y naturellement présentes, soient inactives. Les chercheurs ont alors observé la destruction, par les lymphocytes T, des cellules cancéreuses porteuses d'antigènes du virus du papillome humain et ont constaté que les souris résistaient à l'apparition de tumeurs normalement induites par un rayonnement ultraviolet B. En outre, les souris étudiées gardent au moins durant une année la capacité de se défendre grâce à ce procédé.

Le principe est le suivant : les signaux protéiques circulant dans les lymphocytes T, induits par les cellules cancéreuses, sont malheureusement atténués par les ubiquitines ligases cbl-b. Celles-ci transforment en effet les signaux protéiques, en s'attachant à eux, en cibles des protéasomes (complexes enzymatiques multi-protéiques voués à dégrader les espèces marquées par une ubiquitine). En conséquence, les lymphocytes T ne participent pas à la réponse immunitaire.

Pour pouvoir appliquer cette stratégie thérapeutique à l'homme les scientifiques tentent à présent de moduler l'activité des cbl-b par RNAi "knock-down" (inhibition du/des gènes responsables des cbl-b).

Article écrit le 2007-04-18 par auteur
Source: BE Autriche numéro 99 (17/04/2007) - Ambassade de France en Autriche / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/42320.htm Accéder à la source

Mots clés: lymphocytes modifies agissent efficacement tumeurs


Publicité

En savoir plus

-Stefanie Löser, Institut de biologie moléculaire de l'Académie autrichienne des sciences - Tél : +43 1 79044 4719 - email : Stefanie.Loeser@imba.oeaw.ac.at
-Josef Penninger, Institut de biologie moléculaire de l'Académie autrichienne des sciences - Tél : +43 1 79044 4700 - email : josef.penninger@imba.oeaw.ac.at

- APA, 03/04/2007
- Journal of Experimental Medicine (JEM), http://www.jem.org/cgi/content/abstract/jem.20061699
- Hema Bashyam - email : hbasyam@rockefeller.edu http://www.jem.org/cgi/content/full/jem.2044iti1v1

Mathieu Girerd - mathieu.girerd@diplomatie.gouv.fr