Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-04-20
Actualité médicale

Tags: mitochondries -  impliquees -  prise -  poids -  inegale -  individus -  meme -  alimentation - 
Les mitochondries impliquées dans la prise de poids inégale entre deux individus ayant la même alimentation - Actualité médicale
Les mitochondries impliquées dans la prise de poids inégale entre deux individus ayant la même alimentation

Certains peuvent manger ce qu'ils veulent sans prendre un gramme tandis que d'autres prennent du poids lors d'un régime. Des scientifiques de Jena et de Potsdam viennent d'apporter la preuve que les centrales énergétiques de l'organisme, c'est-à-dire les mitochondries, sont responsables de cette injustice. Les mitochondries sont le siège de la dégradation des lipides et des glucides, apportés par l'alimentation, en énergie nécessaire au fonctionnement de la cellule.

Publicité

Le groupe de recherche vient de montrer que des souris dont les mitochondries sont déficientes développent un surpoids tout en ayant la même alimentation (riche en calories) et la même activité physique que des souris témoins, au fonctionnement mitochondrial normal. Les calories excédentaires sont brûlées de manière incomplète et stockées dans les tissus adipeux. A la suite de cette prise de poids, les souris ont développé des diabètes et d'autres maladies chroniques dont les conséquences à long terme peuvent être un infarctus ou un accident vasculaire cérébral. A la grande surprise des scientifiques, cette prise de poids a été observée seulement avec un régime riche en calories, reproduisant les habitudes alimentaires des pays occidentaux. Des souris déficientes ayant une alimentation saine, riche en fibres, conservent la ligne, comme les souris témoins.

Il est connu que les mitochondries, avec l'âge, perdent de leur activité, d'où une explication à la prise de poids en viellissant, malgré une réduction de l'alimentation. Ainsi, pour remédier à la perte d'activité des mitochondries il est nécessaire de pratiquer un sport d'endurance.

Article écrit le 2007-04-20 par auteur
Source: BE Allemagne numéro 331 (19/07/2007) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/42366.htm Accéder à la source

Mots clés: mitochondries impliquees prise poids inegale individus meme alimentation


Publicité

En savoir plus

- Prof. Dr. med. Michael Ristow - Institut für Ernährungswissenschaften der Friedrich-Schiller-Universität Jena, Dornburger Str. 29, D07743 Jena - tél : +49 3641 949630 - email : presse@mristow.org
- D. Pomplun, A. Voigt, T. J. Schulz, R. Thierbach, A. F. Pfeiffer, M. Ristow : "Reduced expression of mitochondrial frataxin in mice exacerbates diet-induced obesity", PNAS, vol. 104, 15:6377-6381, 10/04/2007.

Dépêche idw, communiqué de presse de l'Université Friedrich-Schiller de Jena - 02/04/2007

Anaïs Manin, anais.manin@diplomatie.gouv.fr




: Sur le même thème...