Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-04-30
Actualité médicale

Tags: Caracterisation -  molecule -  origine -  maladie -  polyneuropathie -  amyloïde -  familiale -  (Maladie -  Pezinhos) - 
Caractérisation de la molécule à l'origine de la maladie polyneuropathie amyloïde familiale (Maladie des Pezinhos) - Actualité médicale
Caractérisation de la molécule à l'origine de la maladie polyneuropathie amyloïde familiale (Maladie des Pezinhos)

Après 10 ans de recherches sur la maladie polyneuropathie amyloïde familiale (PAF), vulgairement appelée "Maladie du Pezinhos", Rui de Brito, chercheur au Département de Chimie de la Faculté des Sciences et de la Technologie de l'Université de Coimbra (FCTUC), est parvenu à caractériser la molécule à l'origine de cette maladie.

Publicité

Rui de Brito a étudié, en collaboration avec des chercheurs d'institutions nationales étrangères parmi lesquelles l'Université de Leeds et de l'Institut de recherche de Pharmacologie Moléculaire FMP-Berlin, les mécanismes moléculaires d'agrégation et d'enroulement de protéines caractéristiques de cette maladie et plus précisément les bases moléculaires de la formation d'amylose de la transthyrétine, protéine responsable du développement de la maladie ainsi que leurs implications dans le développement de maladies neurodégénératives comme la PAF.

Pour comprendre les bases moléculaires de formation des agrégats de protéines, agrégats souvent toxiques, le chercheur de la FCTUC a employé de multiples techniques spectroscopiques comme la fluorescence, le dichroïsme circulaire et la résonance magnétique nucléaire. Il a également eu recours aux méthodes informatiques et a utilisé un modèle structurel numérique des agrégats anormaux qui, selon lui, constitue l'originalité de ses travaux de recherche. Cet outil permet d'analyser l'action de millions de composés enregistrés dans des bases de données, contre des cibles moléculaires identifiées dans le processus de formation amyloïde. L'outil sélectionne les composés, qui en interagissant avec la protéine ont la capacité d'inhiber l'agrégation et d'éviter potentiellement la progression de la maladie. Ces modélisations ont été réalisées à l'aide du puissant ordinateur "Centopeia" du Centre de Physique Informatique de la FCTUC.

L'objectif de ces travaux de recherche est de caractériser de nouvelles cibles pharmacologiques de manière à inhiber le processus d'agrégation et d'enroulement anormal de la protéine, qui est à l'origine de la maladie et empêcher ou contrôler sa progression. "Il est possible que d'ici 5 ou 10 ans, il puisse y avoir des médicaments pour cette maladie qui seront, en partie, le fruit de l'effort de notre groupe", souligne le coordinateur du projet Rui de Brito.

La maladie polyneuropathie amyloïde familiale est une maladie rare héréditaire généralement fatale, qui est basée sur le dépôt d'agrégats de ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2007-04-30 par auteur
Source: BE Portugal numéro 23 (27/04/2007) - Ambassade de France au Portugal / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/42507.htm Accéder à la source

Mots clés: Caracterisation molecule origine maladie polyneuropathie amyloïde familiale (Maladie Pezinhos)


Publicité

En savoir plus

Rui de Brito - Département de Chimie de la Faculté des Sciences et de la Technologie, Université de Coimbra - Email : brito@ci.uc.pt

"Grande avanço no combate à "Doença dos Pezinhos" - E-ciencia - 05/04/07 - page 5

Service de Coopération pour la Science et la Technologie
Elodie Jullien - coop.scientifique@ifp-lisboa.com




: Sur le même thème...