Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-04-30
Actualité médicale

Tags: equipe -  chercheurs -  Universite -  Lisbonne -  developpe -  puce -  ADN -  detecter -  presence -  virus - 
Une équipe de chercheurs de l'Université Nouvelle de Lisbonne développe une puce à ADN capable de détecter la présence de virus - Actualité médicale
Une équipe de chercheurs de l'Université Nouvelle de Lisbonne développe une puce à ADN capable de détecter la présence de virus

Une équipe de chercheurs de la Faculté des Sciences et de la Technologie de l'Université Nouvelle de Lisbonne a développé un capteur d'ADN capable de détecter la présence de microorganismes qui infectent l'organisme humain.

Publicité

Ce procédé se présente comme une analyse de sang, l'échantillon étant recueilli sur une puce à ADN et analysé par un capteur optique électronique. Après addition de micro particules d'or et de sel, l'échantillon change de couleur en 15 minutes. L'échantillon se colore en bleu en l'absence de virus, en rouge en présence de virus, avec une intensité différente en fonction de la charge virale présente dans l'échantillon.

Incapable de quantifier à l'oeil nu la charge virale, les chercheurs ont recours à un capteur optique électronique dont les résultats sont, selon le chercheur Pedro Baptista, "fascinants". L'étude a montré que la quantité de virus détectée par le capteur était identique à la charge virale présente dans l'échantillon test.

Les avantages de ce procédé résident dans son faible coût de production et dans le fait qu'il soit facilement réutilisable après un simple lavage. Selon les responsables de cette étude, Elvira Fortunato, Rodrigo Martins et Pedro Baptista "cette découverte représente un pas important pour la recherche portugaise et une avancée significative pour la science en générale". L'équipe concentre désormais ses travaux sur la taille de l'appareil pour atteindre les dimensions d'une clé USB.

Quant aux travaux de cette même équipe concernant une technologie dans le domaine de l'électronique transparente publiés en 2006 (voir BE Portugal 17, http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/33814.htm), l'équipe poursuit ses efforts pour appliquer cette technologie à des produits de plusieurs multinationales. En 2006, cette technologie avait retenu l'attention de la multinationale Samsung avec qui l'UNL avait signé un partenariat. Depuis, l'UNL a signé d'autres accords avec LG, Hewlett-Packard et Fiat. Samsung et LG souhaitent développer un écran LCD de l'épaisseur d'une feuille d'acétate. HP a vu dans cette technologie une application pour e-paper. Enfin Fiat a compris que cette technologie pouvait être appliquée au pare-brise de leurs voitures, comme tableau de bord ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2007-04-30 par auteur
Source: BE Portugal numéro 23 (27/04/2007) - Ambassade de France au Portugal / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/42500.htm Accéder à la source

Mots clés: equipe chercheurs Universite Lisbonne developpe puce ADN detecter presence virus


Publicité

En savoir plus

Prof. Elvira Fortunato - CENIMAT, Departamento de Ciência dos Materiais, Faculdade de Ciencias e Tecnologia - Universidade Nova de Lisboa, 2829-516 Caparica, Portugal - Tél: +351 212 948 562, fax : +351 212 948 558 - Email: emf@fct.unl.pt

- " Velocímetros no pára-brisas e ecrãs de enrolar no bolso " - Público - 14/04/2007
- "Sensor português é "ovo de Colombo" para a ciência" - Público - 26/03/07 - page 12

Service de Coopération pour la Science et la Technologie
Elodie Jullien - coop.scientifique@ifp-lisboa.com