Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-05-06
Actualité médicale

Tags: Allergie -  cancer -  diriger -  classe -  anticorps -  IgE -  tumeurs - 
Allergie et cancer : diriger la classe des anticorps IgE contre des tumeurs - Actualité médicale
Allergie et cancer : diriger la classe des anticorps IgE contre des tumeurs

Des soupçons se sont formés depuis déjà quelques années sur les rapports qu'entretiennent allergie et cancer. Sur la base de ces rapports, Erika Jensen-Jarolim, du Département de pathophysiologie de l'Université médicale de Vienne, a tenu à confronter les connaissances des spécialistes des deux disciplines en initiant le colloque international "AllergoOncology". Première du genre, la rencontre s'est déroulée en avril 2007 à Vienne.

Publicité

Dans le même temps, la revue Cancer Research a publié les conclusions d'une recherche, financée par le Fonds autrichien de soutien à la recherche fondamentale (FWF), faisant état des succès de l'équipe d'Erika Jensen-Jarolim en la matière. Les chercheurs sont en effet parvenus à engendrer chez la souris la production d'anticorps IgE reconnus pour leur efficacité dans le contrôle de la croissance des tumeurs. Or, ces anticorps appartiennent également à une classe d'anticorps caractéristique des réactions allergiques (cf. BE-Autriche N°65).

Le coeur de cette avancée réside dans la combinaison de deux méthodes expérimentales éprouvées par le passé. Les scientifiques savaient en effet comment stimuler la production sur le long terme d'anticorps de la classe des IgG, moins efficaces, contre des tumeurs présentant le récepteur HER/2. En outre, des études avaient révélé que les protéines alimentaires sont susceptibles d'induire des réactions immunitaires dépendantes des IgE dès lors qu'elles résistent à l'environnement acide de l'estomac. Il s'agissait donc pour Erika Jensen-Jarolim de parvenir à nourrir des souris avec des mimotopes (*), spécifiques des cellules cancéreuses, en réduisant l'acidité pour conditionner une réaction, de forme allergique, contre ces mimotopes. De la sorte, la scientifique a réalisé la première vaccination tumorale par stimulation active d'anticorps IgE.

(*) Mimotope : macromolécule, souvent un peptide, qui mime la structure d'un déterminant antigénique. Grâce à cette propriété, la réponse immunitaire qui suit est similaire à celle engendrée par le déterminant antigénique.

Article écrit le 2007-05-06 par auteur
Source: BE Autriche numéro 100 (3/05/2007) - Ambassade de France en Autriche / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/42549.htm Accéder à la source

Mots clés: Allergie cancer diriger classe anticorps IgE tumeurs


Publicité

En savoir plus

Prof. Erika Jensen-Jarolim, Département de pathophysiologie de l'Université médicale de Vienne - Tél : +43 1 40400-5120 - email : erika.jensen-jarolim@meduniwien.ac.at

- APA, 16/04/2007
- BE-Autriche N°65, http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/027/27897.htm
- FWF, http://www.fwf.ac.at/en/public_relations/press/pv200704-en.htm
- Cancer Research [2007;67(7):3406-11], Active Induction of Tumor-Specific IgE Antibodies by Oral Mimotope Vaccination

Mathieu Girerd - mathieu.girerd@diplomatie.gouv.fr