Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-05-09
Actualité médicale

Tags: Lutte -  infections -  Staphylococcus -  aureus -  methicilline - 
Lutte contre les infections au Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline - Actualité médicale
Lutte contre les infections au Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline

Suite aux résultats d'une étude menée à l'Université de Southampton sur les capacités du cuivre à détruire les bactéries résistantes aux antibiotiques existants, un essai clinique d'une durée de 18 mois sera démarré prochainement au sein d'un hôpital de Birmingham, le Sell Oak Hospital.

Publicité

Les qualités antimicrobiennes du cuivre sont connues depuis quelques millénaires (il était en effet utilisé dans les civilisations égyptienne puis grecque et romaine pour traiter les blessures) mais le métal a entièrement disparu des hôpitaux au profit de l'acier inoxydable. Or, d'après les résultats d'une équipe de scientifiques de Southampton, environ 80% de la transmission de la bactérie staphylocoque doré résistant à la méthicilline (ou Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline, SARM) se fait par contact avec les surfaces. Leurs résultats récents démontrent, au laboratoire, que les propriétés naturelles du cuivre permettent de réduire significativement la présence de la bactérie : dans un alliage de cuivre et de zinc, SARM disparaît de la surface du métal en moins de cinq heures, alors que sa durée de vie est limitée à 90 minutes sur des surfaces de cuivre pur. Par comparaison, les bactéries survivent plusieurs jours sur des surfaces d'acier inoxydable. Cette étude indique également que même terni, le cuivre conserve ses propriétés anti-microbiennes et que la présence de SARM est significativement réduite. De façon intéressante, les tests menés par les chercheurs indiquent que le contact avec le cuivre est aussi néfaste à une autre bactérie résistante aux antibiotiques existants, Clostridium Difficile.

L'hôpital dans lequel sera mis en oeuvre cet essai clinique a été choisi pour deux raisons majeures, d'une part la présence d'un centre spécialisé en traumatologie lui-même muni d'un centre de microbiologie avancée, et, d'autre part, son très mauvais classement en 2005 à la suite de l'évaluation des hôpitaux pour les risques d'infections par le SARM. De façon pratique, l'ensemble des surfaces en acier inoxydable d'une unité de l'hôpital sera remplacé par des surfaces en cuivre alors que l'unité adjacente servira de contrôle à l'étude et conservera ses surfaces traditionnelles en acier inoxydable. Parmi les surfaces remplacées ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2007-05-09 par auteur
Source: BE Royaume-Uni numéro 76 (7/05/2007) - Ambassade de France au Royaume-Uni / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/42646.htm Accéder à la source

Mots clés: Lutte infections Staphylococcus aureus methicilline


Publicité

En savoir plus

Timesonline.co.uk, 16/03/07, http://www.timesonline.co.uk

Dr Claire Mouchot




: Sur le même thème...