Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-05-09
Actualité médicale

Tags: molecule -  anti-VIH -  naturelle -  voie -  classe -  medicaments -  anti-SIDA -  VIH/SIDA - 
La découverte d'une molécule anti-VIH naturelle ouvre la voie vers une nouvelle classe de médicaments anti-SIDA - Actualité médicale
La découverte d'une molécule anti-VIH naturelle ouvre la voie vers une nouvelle classe de médicaments anti-SIDA

Des scientifiques d'Hanovre et de Ulm viennent de mettre en évidence une molécule naturellement présente dans le sang humain capable de bloquer l'infection par le Virus de l'Immunodéficience Humaine de type 1 (VIH-1).

Publicité

L'équipe de scientifiques a criblé une banque de peptides, issus d'hémofiltrats de patients atteints d'insuffisance rénale. Sur ce million de peptides différents, une fraction s'est montrée capable de bloquer le VIH-1 sans endommager la cellule cible. Après analyse de ces peptides, il s'est avéré qu'ils comprenaient tous un fragment de 20 acides aminés appelé VIRus-Inhibitory Peptide (VIRIP), correspondant à la région C-proximale de l'alpha 1-antitrypsine, inhibiteur circulant de la sérine protéase le plus abondant. A partir de ce peptide VIRIP, plus de 600 variantes synthétiques ont été produites et testées. Certaines formes ont été identifiées comme capables de bloquer bien davantage l'infection par le VIH-1 que le peptide original.
Une des particularités de VIRIP est qu'il inhibe un grand nombre de souches du virus, incluant celles résistantes aux traitements antirétroviraux actuels.

Une analyse plus poussée a permis de montrer que le peptide VIRIP bloquait l'entrée du virus dans la cellule en interagissant avec la glycoprotéine transmembranaire gp41, impliquée dans le mécanisme de fusion entre les enveloppes du VIH-1 et de la cellule cible.

Ainsi, en tant qu'inhibiteur naturel hautement spécifique de la protéine gp41, VIRIP pourrait conduire au développement d'une nouvelle classe d'antirétroviraux.

Article écrit le 2007-05-09 par auteur
Source: BE Allemagne numéro 333 (4/05/2007) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/42624.htm Accéder à la source

Mots clés: molecule anti-VIH naturelle voie classe medicaments anti-SIDA VIH/SIDA


Publicité

En savoir plus

- Wolf-Georg Forssmann - IPF PharmaCeuticals GmbH, Medizinische Hochschule Hannover - email : wgforssmann@ipf-pharmaceuticals.de
- Frank Kirchhoff - Universität Ulm - email : frank.kirchhoff@uniklinik-ulm.de
- J. Münch, L. Ständker, K. Adermann, A. Schulz, M. Schindler, R. Chinnadurai, S. Pöhlmann, C. Chaipan, T. Biet, T. Peters, B. Meyer, D. Wilhelm, H. Lu, W. Jing, S. Jiang, W. G. Forssmann, F. Kirchhoff : "Discovery and Optimization of a Natural HIV-1 Entry Inhibitor Targeting the gp41 Fusion Peptide", Cell, 129:263-273, 20/04/2007

Dépêches idw, communiqué de presse de l'Université d'Ulm - 20/04/2007

Anaïs Manin, anais.manin@diplomatie.gouv.fr