Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-05-11
Actualité médicale

Tags: Modelisation -  ultrasons - 
Modélisation en 3D grâce aux ultrasons - Actualité médicale
Modélisation en 3D grâce aux ultrasons

Les chercheurs du groupe de développement technologique de la société Fraunhofer (TEG) et de l'institut Fraunhofer des techniques biomédicales (IBMT), en collaboration avec l'entreprise MedCom, ont développé une extension 3D pour les appareils à ultrasons 2D traditionnels.

Publicité

Actuellement, les appareils à ultrasons 2D sont utilisés de manière très courante en médecine ; ils permettent notamment d'obtenir des images bidimensionnelles de l'intérieur de l'organisme. Toutefois, les images en 3D sont de plus en plus sollicitées car elles améliorent la précision des diagnostics (par exemple pour les échographies des foetus dans le ventre de la mère, pour la détection rapide d'un cancer du sein...). Cependant ces appareils 3D sont extrêmement coûteux : bien que, dans les années 90, la technologie 3D ait été développée, les frais correspondants s'élèvent tout de même à 50.000 euros en moyenne.

Ce nouveau développement permet aux médecins de s'équiper d'instruments 3D de manière très économique : chaque appareil à ultrasons 2D traditionnels peut en effet être amélioré afin d'obtenir des échographies 3D pour seulement 400 euros. Le Dr. Urs Schneider, chefs de projet du TEG, explique que : "les sondes à ultrasons conventionnelles sont équipées de capteurs d'accélération. Ces derniers déterminent exactement la position et l'orientation de la sonde à ultrasons. Les algorithmes développés par Fraunhofer permettent ensuite de reconstruire une image tridimensionnelle à partir des données recueillies."

Les capteurs d'accélération utilisés sont économiques et constitués de petits éléments semiconducteurs sensibles à chaque type de mouvement. De tels capteurs sont habituellement très inexacts, mais les algorithmes spécifiques développés par les ingénieurs du TEG permettent un calcul exact de la position dans l'espace, ce qui permet de réduire l'incertitude habituelle des capteurs de l'ordre de 10 degrés à moins de 1 degré.

Ainsi, ce système de navigation "low-cost" atteint une grande précision et peut être intégré facilement dans les systèmes à ultrasons déjà existants. Selon le Dr. Schneider, ce nouveau système (hardware et logiciel) devrait être mis en vente sur le marché d'ici fin 2007.

Article écrit le 2007-05-11 par auteur
Source: BE Allemagne numéro 334 (10/05/2007) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/42752.htm Accéder à la source

Mots clés: Modelisation ultrasons


Publicité

En savoir plus

Dépêche idw, communiqué de presse de Fraunhofer-Gesellschaft - 02/05/2007

Marina Pajak, marina.pajak@diplomatie.gouv.fr




: Sur le même thème...