Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-05-16
Actualité médicale

Tags: Implication -  proteine -  systeme -  immunitaire -  susceptibilite -  infections - 
Implication d'une protéine du système immunitaire dans la susceptibilité à certaines infections - Actualité médicale
Implication d'une protéine du système immunitaire dans la susceptibilité à certaines infections

Une équipe de chercheurs de l'université 'Trinity College Dublin' (TCD), en collaboration avec une équipe de l'université d'Oxford en Angleterre, vient de montrer l'importance d'un élément du système immunitaire humain dans la susceptibilité de contracter (et parfois de mourir) de maladies telles que la malaria, la tuberculose et la pneumonie.

Publicité

En 2001, l'équipe du Pr Luke O'Neill a identifié le gène codant pour une protéine importante du système immunitaire, la protéine Mal. Celle-ci agit comme un signal d'alarme pour le système immunitaire. Lors d'une infection, des récepteurs présents à la surface des globules blancs, les 'toll-like receptors', sont activés et recrutent la protéine Mal, ce qui déclenche la réponse immunitaire. L'analyse des variations de la séquence du gène mal au sein d'une population de personnes atteintes de malaria a montré que le gène existait sous 2 formes. Une forme permet au système immunitaire de fonctionner normalement, alors que la deuxième forme provoque une hyperstimulation du système immunitaire. Si un patient porte la version hyperactive du gène mal, il est deux fois plus susceptible de mourir d'une infection car le système immunitaire s'emballe et au final laisse l'infection s'installer.
Plus de 6000 patients en Gambie, Turquie, au Vietnam et au Royaume-Uni, atteints de malaria, tuberculose ou pneumonie, ont participé à cette étude, financée par 'Science Foundation Ireland' et le 'Wellcome Trust'.

Cette découverte pourrait conduire à de nouvelles cibles diagnostiques, permettant une évaluation rapide des risques pour des patients souffrant d'une variété d'infections.

Sur la base de ces résultats, les chercheurs vont s'intéresser aux liens entre la protéine Mal et d'autres infections, telles que les maladies nosocomiales, et les maladies auto-immunitaires (arthrite, sclérose en plaque et psoriasis). La confirmation d'un lien entre l'activité de la protéine Mal et des maladies auto-immunitaires ferait de cette dernière une cible thérapeutique potentielle.

Article écrit le 2007-05-16 par auteur
Source: BE Irlande numéro 25 (15/05/2007) - Ambassade de France en Irlande / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/42810.htm Accéder à la source

Mots clés: Implication proteine systeme immunitaire susceptibilite infections


Publicité

En savoir plus

Pr Luke O'Neill, School of Biochemistry and Immunology - Trinity College, Dublin 2, Irlande - email : laoneill@tcd.ie

- Trinity Communications
- The Irish Times

Anne Welcker




: Sur le même thème...