Publicité
Accueil > Vie de l'Hôpital : actus > AP-HM
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-05-25
Vie de l'Hôpital : actus

Tags: Malaises -  bloc -  Hopital -  Nord -  confirmation -  sick -  building -  syndrome -  (AP-HM) - 
Malaises au bloc de l'Hôpital Nord : confirmation du « sick building syndrome » (AP-HM) - Vie de l'Hôpital :  actus
Malaises au bloc de l'Hôpital Nord : confirmation du « sick building syndrome » (AP-HM)

Un rapport confirme les conclusions sur le syndrome du bloc opératoire de l'Hôpital Nord, survenu en août 2005.

Publicité

Une équipe de chercheurs de la Cellule inter régionale d'épidémiologie Sud et de la Ddass des Bouches du Rhône, qui a enquêté à la suite des malaises dans le bloc de l'Hôpital Nord au cours de l'été 2005, conclut au « Sick Building Syndrome ». Cette affection avait déjà été évoquée à l'époque par le Professeur Brouqui, Chef du Service des Maladies Infectieuses et Président du Comité de lutte contre les infections nosocomiales (CLIN) de l'Hôpital Nord.

Le rapport publié dans le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire de l'INVS (Institut de veille sanitaire) en avril 2007 rappelle que « des malaises inexpliqués sont survenus parmi le personnel d'un bloc central d'un hôpital de Marseille, lors d'une période de travaux en août 2005. La symptomatologie peu spécifique et rapidement résolutive s'est amplifiée au fil du temps pour impliquer les trois quart du personnel avec pour conséquence la fermeture des blocs opératoires.

La conjonction de multiples facteurs associés aux travaux réalisés dans ces blocs avec des problèmes de ventilation, des expositions faibles et incertaines à des polluants chimiques dans l'air, ainsi que, l'inquiétude légitime des personnels, l'altération des conditions de travail et la médiatisation de ces événements, s'est traduite par une auto amplification des malaises et la constitution d'un Sick Building Syndrome.

Des mesures ont été prises à la réouverture du bloc central pour améliorer la ventilation et protéger les personnels. Aucun malaise n'a été signalé dans les semaines suivant la réouverture du bloc ».

Article écrit le 2007-05-25 par AP-HM
Source: AP-HMAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

Texte exhaustif de l'étude de la Cellule interrégionale d'épidémiologie (Cire) :BEHCire.doc (264,5 KB)