Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-06-15
Actualité médicale

Tags: effet -  anti-inflammatoire -  effet -  anti-douleur - 
Après l'effet anti-inflammatoire, l'effet anti-douleur... - Actualité médicale
Après l'effet anti-inflammatoire, l'effet anti-douleur...

Des pharmacologues de l'Université de Heidelberg ont montré pour la première fois sur animal que l'effet calmant et l'effet néfaste des cannabinoïdes végétaux (présents dans le haschisch notamment) sont déclenchés en différents points du système nerveux : les douleurs sont réprimées au niveau des fibres nerveuses alors que les phénomènes d'intoxication et de paralysie musculaire sont engendrés dans le cerveau et la moelle épinière.

Publicité

Les cannabinoïdes endogènes sont produits par l'organisme comme premier moyen de défense contre la douleur. Ils interviennent également lors d'inflammations chroniques en ciblant leur effet calmant sur le système nerveux : ils se lient aux récepteurs cannabinoïdes présents à la surface des cellules nerveuses et entraînent indirectement l'atténuation de la douleur. Les cannabinoïdes végétaux ou synthétiques (introduits dans l'organisme) agissent de la même manière.

Les scientifiques ont étudié des souris génétiquement modifiées pour exprimer des récepteurs cannabinoïdes seulement dans le système nerveux central (cerveau et moelle épinière, SNC) et non plus sur les fibres nerveuses périphériques. Dans ce cas les souris ont montré une sensibilité à la douleur accrue. Ainsi, l'équipe a pu prouver que les endocannabinoïdes produisaient un effet analgésique principalement en interagissant avec les récepteurs présents sur les fibres nerveuses, et non pas au niveau du SNC comme supposé jusqu'alors. D'autre part, en injectant des cannabinoïdes végétaux à ces souris transgéniques, les effets secondaires habituels ont fait leur apparition, confirmant alors la formation de ces phénomènes néfastes au niveau du SNC.

L'équipe est plutôt optimiste quant au potentiel de cette découverte : "Il serait concevable de séparer les effets souhaités des effets indésirables. Les cannabinoïdes peuvent être modifiés en laboratoire afin d'agir comme analgésiques au niveau des nerfs périphériques, sans pouvoir franchir la barrière hémato-encéphalique et donc sans atteindre le SNC".

Article écrit le 2007-06-15 par auteur
Source: BE Allemagne numéro 339 (14/06/2007) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/43252.htm Accéder à la source

Mots clés: effet anti-inflammatoire effet anti-douleur


Publicité

En savoir plus

- Prof. Dr. Rohini Kuner - Faculté de Médecine de Heidelberg - tél : +49 6221 54 82 89 - email : rohini.kuner@pharma.uni-heidelberg.de - http://redirectix.bulletins-electroniques.com/UWOnJ
- N. Agarwal, R. Kuner, et.al.: "Cannabinoids mediate analgesia largely via peripheral type 1 cannabinoid receptors in nociceptors", Nature Neuroscience, 10/06/2007.

Dépêche idw, communiqué de presse de la Clinique Universitaire de Heidelberg - 11/06/2007

Anaïs Manin, anais.manin@diplomatie.gouv.fr




: Sur le même thème...