Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-07-20
Actualité médicale

Tags: cellules souches -  seraient -  decisives -  regenerer -  coeur - 
Découverte : les cellules souches seraient décisives pour régénérer le coeur - Actualité médicale
Découverte : les cellules souches seraient décisives pour régénérer le coeur

Un projet de recherches mené conjointement par le CRN, l'INBB -Institut national de bio-structure et de bio-ingénierie- et l'Hôpital de S. Orsola de Bologne a permis de découvrir une "nouvelle molécule -la molécule HBR- capable de déterminer dans les cellules souches une différenciation 'pilotée', de manière à ce que celles-ci, naturellement capables de se transformer en n'importe quel type de cellules humaines, prennent la forme de cellules cardiaques". Les cellules souches sont "prélevées dans le placenta humain naturellement rejeté par l'organisme féminin lors des accouchements". Mais lors des expériences en laboratoire aucunes cellules embryonnaires n'ont été utilisées.

Publicité

Cette découverte est révolutionnaire car comme l'explique Carlo Ventura, directeur du laboratoire de biologie moléculaire et de bio-ingénierie des cellules souches de l'INBB, "jusqu'à présent les cellules souches introduites dans un tissu malade avaient tendance, à cause de leur grande capacité imitative, à copier les cellules qu'elles rencontraient, reproduisant par exemple des situations inflammatoires et devenant par conséquent inutiles à la guérison".

Lors des recherches en laboratoire, le traitement des cellules souches avec la molécule HBR a révélé que "les cellules transplantées créaient de nouveaux vaisseaux coronaires qui se développaient en cellules cardiaques, entre autres sans être à l'origine de phénomènes de rejet". Ce résultat, récemment publié dans le prestigieux Journal de Chimie Biologique, organe officiel de la Société Américaine de Biochimie et de Biologie Moléculaire, est très important car il pourra "ouvrir la voie aux transplantations hétérologues, c'est-à-dire entre donneurs et destinataires différents, de cellules souches", explique Ventura.

Le seul problème qui se présente concerne la législation italienne qui n'autorise qu'une seule transplantation hétérologue, celle de la moelle épinière. "C'est pour cela que sur l'homme, nous pourrions expérimenter seulement des transplantations autologues, en prélevant les propres cellules du malade" explique le directeur Ventura. Les résultats obtenus sur les rats de laboratoire ayant été victimes d'un infarctus sont encourageants : 90% de leur coeur s'est régénéré en seulement 4 semaines. Le directeur Ventura déclare enthousiaste qu' "il pourrait s'écouler moins de deux ans avant le début des expérimentations sur l'homme, mais cela dépend également des laboratoires espagnols auxquels l'Italie devra s'adresser pour la culture des cellules". En effet "malgré les continuelles sollicitations de l'Union Européenne, l'Italie ne s'est pas dotée de laboratoires spécialisés dans la culture de cellules".

C'est pourquoi cette découverte permettra ainsi à la médecine régénératrice italienne de se développer et au niveau international de se munir de ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2007-07-20 par auteur
Source: BE Italie numéro 56 (20/07/2007) - Ambassade de France en Italie / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/43657.htm Accéder à la source

Mots clés: cellules souches seraient decisives regenerer coeur


Publicité

En savoir plus

La Repubblica, 07/05/07