Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-07-26
Actualité médicale

Tags: H5N1 -  vecteurs -  potentiels -  virus -  suivis -  satellites - 
H5N1 : les vecteurs potentiels de ce virus suivis par satellites - Actualité médicale
H5N1 : les vecteurs potentiels de ce virus suivis par satellites

Vecteurs potentiels de virus, les oiseaux migrateurs ont trop souvent été accusés d'être les porteurs du virus H5N1 responsable de la grippe aviaire. Mais les couloirs et les périodes de migration de ces animaux ne correspondant pas toujours à la logique de dissémination de ce virus, les chercheurs ont décidé de clarifier la situation en établissant des plans de vol complets et précis des migrations. Seule solution efficace pour y parvenir : les désormais célèbres balises Argos.

Publicité

C'est dans ce contexte, et via un financement de la FAO, que les chercheurs du Cirad, en collaboration avec Wetlands International et l'US Geological Survey, ont équipé de balises Argos 45 canards sauvages au départ de trois pays d'Afrique, le Mali, le Malawi et le Nigéria. Attachées au corps de chaque oiseau, tel un sac à dos, à l'aide de lanières en téflon passées sous les ailes de l'animal, ces balises, dont le poids varie de 12 à 30 grammes, permettent ainsi une localisation rapide et précise. Grâce à ce suivi satellitaire du système Argos, dont CLS (Collecte Localisation Satellites), filiale du CNES et de l'IFREMER, est l'opérateur mondial, il est en effet possible de connaître à tout moment le lieu de vie des oiseaux, leur nombre et la localisation des différentes étapes pendant la migration. Ainsi sont établies en temps quasi réel des cartes de localisations qui constituent une aide précieuse pour les chercheurs. En effet, ceux-ci peuvent alors observer quelle est la véritable influence des contacts entre oiseaux sauvages et domestiques sur la propagation des virus.

Près de 200 oiseaux équipés en 2007

Parallèlement à ce programme, d'autres pays se mobilisent autour de la grippe aviaire et utilisent aussi des balises Argos pour déterminer les routes migratoires d'oiseaux à haut taux de contraction du H5N1. Ainsi, près de 200 oiseaux devraient être équipés de balises Argos de 12, 18 ou 30 grammes au cours de l'année 2007. En Thaïlande, ou des scientifiques ont démontré récemment que la cigogne à bec ouvert (Anastomus oscitans) et le canard siffleur, oiseaux migrateurs les plus communs de ce pays, présentent le plus haut taux d'infection du virus, le docteur Pilaipan Puthawathana du département de microbiologie de la Faculté de médecine de Bangkok a lancé un programme en février dernier, au moment ...

Page suivante (2 / 3)

Article écrit le 2007-07-26 par auteur
Source: BE France numéro 195 (24/07/2007) - ADIT / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/43740.htm Accéder à la source

Mots clés: H5N1 vecteurs potentiels virus suivis satellites


Publicité

En savoir plus

- CLS - Amélie Proust : tél. +33(0)56 61 39 37 95 - email : aproust@cls.fr
- Food and Agriculture Organization of the United Nations : http://www.fao.org

ADIT - Jean-François Desessard - email : jfd@adit.fr