Publicité
Accueil > Vie de l'Hôpital : actus > AP-HP
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-07-26
Vie de l'Hôpital : actus

Tags:
Inauguration du laboratoire de biothérapie Hôpital Necker-Enfants malades (AP-HP) - Vie de l'Hôpital :  actus
Inauguration du laboratoire de biothérapie Hôpital Necker-Enfants malades (AP-HP)

L’hôpital Necker-Enfants malades (AP-HP) inaugure le jeudi 5 juillet 2007 à 17h son nouveau laboratoire de biothérapie. Dirigé par le Pr Marina Cavazzana-Calvo qui s’est illustrée avec le Pr Alain Fischer dans les premières guérisons de bébés bulles en 2000, ce laboratoire est un outil de haute technicité au service des patients et de la recherche. Les travaux d’installation de ce nouveau laboratoire au sous-sol du bâtiment Sèvres s’inscrivent dans le programme général de rénovation de l’hôpital Necker-Enfants malades (AP-HP).

Publicité

Qu’est-ce que les biothérapies ?

Les biothérapies (nom provenant de bio- = vie et de thérapie = traitements) regroupent les méthodes thérapeutiques fondées sur l’emploi et la manipulation en laboratoire de cellules vivantes (cellules humaines, levures ou bactéries). Les biothérapies s’opposent ainsi aux chimiothérapies qui, elles, utilisent uniquement des substances synthétisées chimiquement.
Les biothérapies regroupent 3 types de thérapies :

- les thérapies géniques : ces thérapies reposent sur l’insertion de gènes exogènes dans des cellules afin d’en modifier le fonctionnement. Dans le cas des maladies génétiques par exemple, elles visent à pallier le défaut de l’expression d’un gène muté en insérant dans le génome des cellules malades une copie fonctionnelle du gène.

- les thérapies cellulaires : dans ce type de biothérapie, des cellules (cellules souches ou cellules spécialisées) sont d’abord prélevées sur le patient lui-même (autogreffe) ou sur un donneur compatible (allogreffe). Après sélection, stimulation
et/ou modification, ces cellules sont injectées au patient afin de remplacer les cellules malades ou stimuler ses défenses immunitaires contre les cellules tumorales ou contre certains types d’infections (immunothérapie adoptive).

- l’administration de molécules solubles : ces substances sont synthétisées par des cellules vivantes cultivées en laboratoire. Exemples : interféron, cytokines, anticorps…

Ces trois techniques peuvent être combinées au sein d’une même stratégie de traitement.

Que soigne-t-on avec les biothérapies ?

Ces nouvelles méthodes thérapeutiques sont envisagées pour des maladies très variées (maladies auto-immunes, maladies génétiques, cancers…) affectant de nombreux systèmes de l’organisme : système immunitaire (polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, maladie de Crohn), système cardiovasculaire, système nerveux…

Les biotechnologies mettent en jeu des innovations techniques récentes nécessitant l’intervention de plusieurs disciplines : biologie cellulaire, biologie moléculaire, médecine interne, hématologie, virologie, immunologie… Elles sont soumises à une réglementation bien précise et reposent sur un strict contrôle qualité des outils thérapeutiques utilisés.
La thérapie cellulaire, ...

Page suivante (2 / 6)

Article écrit le 2007-07-26 par AP-HP
Source: AP-HPAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

Contact presse

Myriam Mouze-Delaroque
Hôpital Necker-Enfant Malades
149, rue de Sèvres – 75015 Paris
Téléphone : 01 44 49 41 10 / 06 85 65 24 10
e.mail : myriam.mouze@nck.aphp.fr