Publicité
Accueil > Pratique médicale > Recommandations de bonnes pratiques
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-03-21
Pratique médicale

Tags:
EPP des médecins : mode d’emploi - Pratique médicale
EPP des médecins : mode d’emploi

La Haute Autorité de Santé (HAS) met à la disposition des professionnels de santé, un document de synthèse précisant les modalités de mise en œuvre et de validation de l’évaluation des pratiques professionnelles.

Publicité

Les médecins ont toujours été attentifs à l'évolution de leurs pratiques, en fonction de leur expérience et des progrès scientifiques. Cette implication préfigurait déjà – le plus souvent sur un mode implicite – une évaluation des pratiques. Depuis quelques années, la demande faite aux médecins d'une évaluation de leurs pratiques se fait de plus en plus explicite, tant de la part des patients que de celle des gestionnaires. La loi du 13 août 2004 a rendu obligatoire l’évaluation des pratiques professionnelles (EPP). Elle s'inscrit dans une démarche coordonnée avec la Formation médicale continue (FMC) et doit contribuer à améliorer l'efficience de cette dernière.

L’EPP consiste en l’analyse de la pratique professionnelle en référence à des recommandations de bonnes pratiques et selon une méthode élaborée ou validée par la Haute Autorité de Santé. Elle inclut la mise en œuvre et le suivi d’actions d’amélioration des pratiques.

L’enjeu de l’évaluation des pratiques est l’actualisation des modalités de prise en charge et l’amélioration continue de la qualité des soins et du service rendu aux usagers du système de santé.

La Haute Autorité de Santé propose une évaluation formative pour favoriser la mise en œuvre des recommandations de bonnes pratiques et intégrée à l’exercice clinique pour permettre une analyse régulière de leurs pratiques.

L’évaluation des pratiques professionnelles peut revêtir des modalités diverses (groupe d'analyse de pratiques entre pairs, réunions de concertation pluridisciplinaire, réseaux de soins, staffs EPP…) utilisant, le cas échéant, différentes méthodes (audit clinique, chemin clinique, revue de pertinence, suivi d’indicateurs…).

Pour s’engager dans une démarche d’évaluation, le praticien peut, selon son secteur d’activité et sa spécialité :

- entrer en contact avec son Union régionale des médecins libéraux (URML) ou la Commission médicale de son établissement (CME) ;

- participer aux programmes proposés par les organismes agréés par la ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2007-03-21 par HAS - Haute Autorité de la Santé
Source: HAS - Haute Autorité de la SantéAccéder à la source


Publicité

En savoir plus