Publicité
Accueil > Vie professionnelle > Ordre national des médecins
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-04-29
Vie professionnelle

Tags:
Le Conseil National satisfait du relèvement du numerus clausus (CNOM) - Vie professionnelle
Le Conseil National satisfait du relèvement du numerus clausus (CNOM)

Le Cnom se félicite de la décision du Ministre de la Santé M. Douste-Blazy de porter le numerus clausus à 7000. Le problème démographique qui nous préoccupe depuis de nombreuses années avait fait l’objet de multiples propositions qui n’avaient pas été suivies de mesures suffisamment rapides ou trop timides sachant que pour former un médecin généraliste il faut dix ans, un spécialiste quinze en moyenne.

Publicité

Le Cnom souhaite qu’outre l’aspect quantitatif il soit veillé à l’aspect qualitatif de cette mesure. La recherche d’une qualité de soins toujours perfectible et une meilleure répartition des professionnels de santé en fonction des besoins locaux est primordiale. Une adéquation des besoins et des moyens est en effet indispensable pour assurer une couverture homogène de l'offre de soins tant au niveau géographique qu’au niveau des spécialités.

La participation de l’Ordre des médecins pour y parvenir est incontournable. Actuellement, il est urgent d’aider les confrères en désarroi, souvent en grande difficulté notamment les chirurgiens, catégorie qui, si l’on n’y veille pas à temps, est en voie de disparition sans oublier les autres spécialités en crise.

Dans ce but il est impératif de les remotiver car s’ils ont de justes revendications financières, ils voudraient avant tout exercer leur activité contraignante et passionnante dans des conditions de sérénité nécessaires alors que leurs soucis sont accentués par les charges croissantes, l’augmentation démesurée de leurs primes d’assurances. Tous ces éléments compromettent l’amélioration de leur outil de travail et progressivement de la qualité des soins. Ces soucis sont d’ailleurs communs au secteur public et privé.

Article écrit le 2004-04-29 par Contact presse :Evelyne Acchiardi : 01 53 89 32 80
Source: Conseil National de l'Ordre des MedecinsAccéder à la source


Publicité

En savoir plus