Publicité
Accueil > Vie professionnelle > Ordre national des médecins
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-07-24
Vie professionnelle

Tags:
La France sans blocs opératoires dans les établissements privés - Vie professionnelle
La France sans blocs opératoires dans les établissements privés

Le Conseil national de l’Ordre des médecins manifeste sa plus vive inquiétude à propos de la grève des chirurgiens, anesthésistes-réanimateurs et gynécologues-obstétriciens.

Publicité

L’attitude déterminée des praticiens résulte du malaise profond qui traverse leur profession et des difficultés qu’ils rencontrent.

Le Conseil national de l’Ordre des médecins s’est associé à la recherche de réponses concrètes à ces difficultés lors des différentes réunions et rencontres qui se sont déroulées entre les pouvoirs publics et les organisations professionnelles représentatives. Il déplore qu’à ce jour aucune solution n’ait été trouvée.

Le Conseil national de l’Ordre des médecins connaît le sens des responsabilités des chirurgiens, anesthésistes-réanimateurs et gynécologues-obstétriciens. Ceux-ci ne peuvent esquiver leurs devoirs déontologiques majeurs de sécurité, de réponse aux urgences et de continuité des soins dus aux patients et parturientes, quelles que soient leurs inquiétudes pour l’avenir de leurs exercices et la légitimité de leurs aspirations.

Le Conseil national de l’Ordre des médecins en appelle instamment au gouvernement, aux caisses d’assurance maladie et aux syndicats médicaux pour trouver une prompte et juste issue à ce conflit majeur.

Article écrit le 2006-07-24 par Contact presse :Evelyne Acchiardi : 01 53 89 32 80
Source: Conseil National de l'Ordre des MedecinsAccéder à la source


Publicité

En savoir plus