Publicité
Accueil > Vie professionnelle > Ordre national des médecins
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-12-05
Vie professionnelle

Tags:
A propos du projet de décret visant à réglementer la pratique de l'ostéopathie  - Vie professionnelle
A propos du projet de décret visant à réglementer la pratique de l'ostéopathie

L’Académie nationale de médecine et le Conseil national de l’Ordre des médecins déplorent que trois ans de concertation débouchent sur une décision qui risque d’exclure les médecins et les professionnels de santé de tout contrôle sur la pratique de l’ostéopathie dans notre pays

Publicité

L’Académie nationale de médecine et le Conseil national de l’Ordre des médecins attirent l’attention sur les risques prévisibles de la pratique d’une activité à caractère médical et sanitaire sans la formation adéquate ni les précautions de rigueur chez les professionnels de santé.

Le Conseil national de l’Ordre des médecins rappelle que sous réserve d’ exceptions rares et encadrées, seules les professions médicales sont légalement autorisées à poser un diagnostic. (art 4321-2 al 3 du CSP). Il précise que le titre d’ostéopathe est dénué de signification officielle, ce qui crée pour les patients une confusion fâcheuse entre un titre et une profession.

L’Académie nationale de médecine refuse d’admettre que, sous prétexte de l’appellation « ostéopathie fonctionnelle » on puisse dédouaner cette pratique de tout recours aux examens médicaux et autres précautions indispensables dès qu’un patient se plaint de troubles, même « fonctionnels ». Au contraire, plus un trouble est fonctionnel, plus il exige un acte diagnostique difficile et lourd de conséquences qui exige une bonne formation médicale et une bonne expérience de la pathologie générale.

En conséquence, l’Académie nationale de médecine et le Conseil national de l’Ordre des médecins demandent instamment, au nom de la santé publique, que les ostéopathes non médecins et non kinésithérapeutes ne soient pas assimilés à des professionnels de santé.

Article écrit le 2006-12-05 par Contact presse :Evelyne Acchiardi : 01 53 89 32 80
Source: Conseil National de l'Ordre des MedecinsAccéder à la source


Publicité

En savoir plus