Publicité
Accueil > Vie professionnelle > Ordre national des médecins
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-03-28
Vie professionnelle

Tags:
Le patient, le médecin et la société : dix principes pour une confiance partagée  - Vie professionnelle
Le patient, le médecin et la société : dix principes pour une confiance partagée

Le Conseil National de l’Ordre des médecins qui a la volonté de tenir une place réaffirmée dans l’organisation du système de santé en France, rend aujourd’hui public une plate-forme de réflexion générale pour la qualité de la médecine intitulée « Le patient, le médecin et la société : dix principes pour une confiance partagée ».

Publicité

A l’occasion des élections présidentielles et législatives, le CNOM n’entend pas questionner les candidats mais apporter ses réflexions et ses positions pour :

- garantir la qualité de la médecine, et l’égalité pour tous dans l’accès aux soins

- exprimer l’éthique médicale dans la société d’aujourd’hui,

- maintenir la confiance des patients envers les médecins, et l’indépendance de leurs décisions médicales face à toute autre considération,

Cette plate-forme pour la qualité de la médecine veut énoncer les bases d’une confiance renouvelée entre le patient, le médecin et la société à travers dix « principes » regroupés en trois grandes thématiques :

- le médecin et la liberté du patient,

- le citoyen, la société et ses médecins,

- l’indépendance professionnelle du médecin.

Cette plate-forme versée dans le débat public a été approuvée par une assemblée générale du conseil national et des conseils départementaux et régionaux de l’Ordre des médecins. Elle est évolutive et perfectible, comme dans tout débat d’idées.

L’Ordre a également d’autres préoccupations d’ordre éthique, déontologique et juridique sur la place et le rôle des médecins dans la société. Il les fera connaître au fur et à mesure afin d’alimenter le débat public.

En effet, le partage de la confiance entre la société, les patients et les médecins nécessite l’écoute et le respect des arguments librement et loyalement exposés. L’Ordre ne prétend pas imposer un point de vue, mais, en exposant le sien, il exerce pleinement sa double mission au service de nos concitoyens.

Article écrit le 2007-03-28 par Contact presse :Evelyne Acchiardi : 01 53 89 32 80
Source: Conseil National de l'Ordre des MedecinsAccéder à la source


Publicité

En savoir plus

Voir la plate-forme