Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-03-30
Actualité médicale

Tags:
Des
Des "réservistes" pour remplacer les gènes

L'Institut Weizmann a développé une méthode permettant de traiter les métastases osseuses du cancer de la prostate.

Publicité

L'Institut Weizmann a développé une méthode permettant de traiter les métastases osseuses du cancer de la prostate.
Le Dr Yitzhak (Tzachi) PILPEL et les doctorants Ran KAFRI et Arren BAREVEN, du département de Génétique moléculaire de l'Institut Weizmann, savaient déjà, grâce à des travaux antérieurs, que jusqu'à 80% des gènes de levure, un modèle couramment utilisé pour la recherche génétique, ont des remplaçants potentiels dans différents endroits du génome. Bien que ceux-ci ne soient pas identiques au gène original, ils produisent une protéine suffisamment proche pour remplir les conditions requises.
De nombreux chercheurs pensaient qu'aussi bien les substituts génétiques que le gène principal étaient exprimés simultanément de manière à fournir à l'organisme les quantités de protéines nécessaires. Mais le Dr PILPEL et son groupe ont montré que, lorsque le gène original fonctionne normalement, les autres jouent à leurs propres jeux. C'est seulement lorsque le gène est endommagé ou effacé que les remplaçants sont appelés sur les lieux où ils vont jouer aussi bien que possible.
Les chercheurs sont arrivés à cette conclusion après avoir analysé les données d'une quarantaine de recherches sur les cellules de la levure effectuées par différents groupes scientifiques dans le monde. Grâce à l'utilisation de techniques bioinformatiques (traitements de pointe de données d'informations biologiques) capables d'identifier les modèles et les tendances dans l'énorme flux de données fourni par ces études, et grâce au séquençage du génome de la levure, ils ont pu suggérer un mécanisme " d'entraînement " permettant de savoir quand il faut envoyer des remplaçants.
Cet entraînement est un mécanisme de "feed-back" basé sur les matières premières utilisées par les gènes pour produire les protéines. Lorsqu'un gène travaille à plein régime, il utilise la plus grande partie de ses matières premières, en laissant très peu dans leur état original. Mais s'il ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-03-30 par auteur
Source: Cet article est issu du communiqué de presse de l'Institut Weizmann, Mars 2005 Cette information est un extrait du BE Israël numéro 34 du 30/03/2005 rédigé par l'Ambassade de France en Israël. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...