Publicité
Accueil > Pratique médicale > Recommandations de bonnes pratiques
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-11-08
Pratique médicale

Tags:
Quelles informations délivrer à un homme souhaitant réaliser un dépistage du cancer de la prostate ? - Pratique médicale
Quelles informations délivrer à un homme souhaitant réaliser un dépistage du cancer de la prostate ?

À la demande de la Direction générale de la santé, l'Anaes propose aux médecins généralistes et aux urologues des éléments d'information à délivrer aux hommes qui envisagent la réalisation d'un dépistage individuel du cancer de la prostate et qui consultent pour la première fois à ce sujet.

Publicité

Afin que le patient puisse prendre une décision éclairée, l'information qui lui est transmise doit être objective, hiérarchisée et compréhensible. Elle doit faire état des bénéfices escomptés du dépistage ainsi que des risques potentiels.

La 2e cause de mortalité par cancer chez l'homme en France

En France, le cancer de la prostate est le plus fréquent chez l'homme de plus de 50 ans. Il représente la 2e cause de mortalité par cancer chez l'homme, après celui du poumon. En 2000, 40 000 nouveaux cas et 10 000 décès ont été enregistrés. Bien que certaines formes de ce cancer puissent être agressives, il s'agit généralement d'un cancer peu symptomatique et d'évolution lente.

Le dépistage individuel : des bénéfices non démontrés

À ce jour, les bénéfices attendus de la démarche de dépistage individuel ne sont pas clairement démontrés et le manque de données dans la littérature ne permet pas de conclure à une recommandation de ce type de dépistage.

Toutefois, en vue de favoriser un diagnostic à un stade précoce, une démarche de dépistage individuel, non systématisée, par le biais du test de dosage du PSA (antigène prostatique spécifique), de préférence associé à un toucher rectal, peut être envisagée. Elle peut être proposée au cas par cas, en se fondant sur des facteurs de risque statistiquement et cliniquement significatifs, ou réalisée à la demande du patient.

Lorsque la démarche est envisagée, la décision doit être partagée avec le patient et doit être prise en tenant compte de ses préférences, de son anxiété et de son aversion pour le risque. La qualité et les modalités d'information du patient sont primordiales.

Quel est l'objectif de ce guide ?

Ce guide résume et décrit les données actualisées sur le dépistage, en particulier individuel, et formule les éléments d'information qu'il semble nécessaire de délivrer à ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2004-11-08 par HAS - Haute Autorité de la Santé
Source: HAS - Haute Autorité de la SantéAccéder à la source


Publicité

En savoir plus