Publicité
Accueil > Pratique médicale > Recommandations de bonnes pratiques
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2004-09-14
Pratique médicale

Tags:
Sortie précoce après accouchement : conditions pour proposer un retour précoce à domicile - Pratique médicale
Sortie précoce après accouchement : conditions pour proposer un retour précoce à domicile

L'Anaes diffuse de nouvelles recommandations qui ont pour objectif de définir les spécificités du retour précoce à domicile après accouchement (RPDA) et ses conséquences sur l'organisation du suivi de la grossesse, du séjour en maternité et du retour à domicile. Ces recommandations ont été élaborées à la demande de l'Organisation nationale des syndicats de sages-femmes.

Publicité

Le bien-être physique, psychique et social de la mère, de son enfant et une meilleure prévention des pathologies sont les objectifs principaux du suivi maternel et pédiatrique dès le début de la grossesse et jusqu'après la sortie de la maternité. Le retour précoce à domicile impose la mise en adéquation des modalités du suivi avec le raccourcissement du temps de séjour en maternité.

Les termes « sortie précoce » ou « retour précoce » correspondent à une sortie entre J0 et J+2 jours inclus (J0 étant le jour de l'accouchement) et J+4 jours dans le cas d'une césarienne.

Ces recommandations précisent les adaptations organisationnelles qui en découlent et en particulier :

- Les conditions nécessaires pour proposer une sortie précoce de la maternité ;

- Les modalités du suivi à domicile ;

- Le cahier des charges pour l'organisation de ce suivi à domicile.

Huit points clés pour un retour précoce à domicile après accouchement (RPDA) dans des conditions favorables sont précisés :

- Le RPDA doit s'accompagner d'un suivi organisé de la mère et de l'enfant dès le retour à domicile ;

- Un RPDA bien organisé est une option sûre pour la mère et l'enfant ;

- Le consentement éclairé de la mère doit être obtenu avant de décider un RPDA ;

- Le RPDA concerne les couples mère-enfant à bas risque médical, psychologique et social ;

- La mère doit se sentir à l'aise, confiante en elle, et être suffisamment autonome pour prodiguer les soins dont elle et son enfant ont besoin ;

- Le suivi à domicile doit respecter un cahier des charges spécifique conforme aux présentes recommandations ;

- Le raccourcissement du temps de séjour en maternité impose de réorganiser la chronologie de la préparation à la naissance et à la parentalité ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2004-09-14 par HAS - Haute Autorité de la Santé
Source: HAS - Haute Autorité de la SantéAccéder à la source


Publicité

En savoir plus