Publicité
Accueil > Pratique médicale > Recommandations de bonnes pratiques
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-11-28
Pratique médicale

Tags:
Nouvelles recommandations pour la pratique clinique sur l’« Évaluation diagnostique de la dénutrition protéino-énergétique des adultes hospitalisés » - Pratique médicale
Nouvelles recommandations pour la pratique clinique sur l’« Évaluation diagnostique de la dénutrition protéino-énergétique des adultes hospitalisés »

Nouvelles recommandations pour la pratique clinique sur l'« Évaluation diagnostique de la dénutrition protéino-énergétique des adultes hospitalisés »

Publicité

L'Anaes propose à tous les professionnels de santé hospitaliers, les outils et les critères pour le diagnostic de la dénutrition chez les patients adultes, à l'entrée ou au cours de l'hospitalisation. Simples d'utilisation, ces outils peuvent être mis en oeuvre par des équipes non spécialisées en nutrition. Cette évaluation répond à une demande de la Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins. Elle s'inscrit dans le cadre du programme national « Nutrition et santé ».

Mieux dépister la dénutrition, tout au long du séjour du patient à l'hôpital

10 à 60 % des patients hospitalisés souffriraient de dénutrition. La dénutrition protéino-énergétique résulte d'un déséquilibre entre les apports et les besoins protéino-énergétiques de l'organisme. Ce déséquilibre peut entraîner des pertes tissulaires et provoquer de graves complications.

Des outils diagnostiques simples

Ces recommandations concernent tous les adultes hospitalisés, à l'exception des patients hospitalisés en unité de soins intensifs et en réanimation, des patients cancéreux et des patients atteints du sida. Sont également exclues de ces recommandations les femmes enceintes.

Il est recommandé d'évaluer l'état nutritionnel de tout patient hospitalisé en réalisant :

- des mesures anthropométriques : mesure du poids actuel, calcul de la perte de poids par rapport à une valeur antérieure et calcul de l'indice de masse corporelle (IMC) ;

- une évaluation qualitative et/ou quantitative de la prise alimentaire, une étape nécessaire dont les méthodes sont laissées à l'appréciation des professionnels.
Chez les sujets âgés de plus de 70 ans, il est préconisé de calculer, en plus, un score de dépistage de la dénutrition à l'aide d'un questionnaire d'évaluation de l'état nutritionnel.

Dans quels cas peut-on parler de dénutrition ?

À partir des outils proposés, les recommandations résument en deux tableaux les critères et les valeurs seuils à partir desquels une dénutrition, voire une dénutrition sévère doivent être ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2003-11-28 par HAS - Haute Autorité de la Santé
Source: HAS - Haute Autorité de la SantéAccéder à la source


Publicité

En savoir plus