Publicité
Accueil > Pratique médicale > Recommandations de bonnes pratiques
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-05-16
Pratique médicale

Tags:
L’ Anaes publie de nouvelles recommandations sur la conduite à tenir devant une patiente ayant un frottis cervico-utérin anormal. - Pratique médicale
L’ Anaes publie de nouvelles recommandations sur la conduite à tenir devant une patiente ayant un frottis cervico-utérin anormal.

L'Anaes publie à l'adresse des professionnels de santé impliqués dans le dépistage individuel du cancer du col de l'utérus, des recommandations sur la conduite à tenir devant une patiente ayant un frottis cervico-utérin anormal. Elaborées à la demande de la CNAMTS, elles actualisent et remplacent les recommandations pour la pratique clinique «conduite à tenir devant un frottis anormal du col de l'utérus » finalisées en septembre 1998 sous l'égide de l'Anaes.

Publicité

Chaque année, en France, 6 millions de frottis du col de l'utérus sont pratiqués dans le cadre d'un dépistage individuel du cancer du col de l'utérus. Le problème posé par les patientes est celui du choix du moyen diagnostique ou des modalités de surveillance les plus appropriées en fonction du type d'anomalies cytologiques trouvées lors de la réalisation du frottis du col utérin. Celles-ci doivent être classées selon la terminologie consensuelle du système de Bethesda, actualisé en 2001.

Ces recommandations ont pour objectif : Concernant le frottis du col de l'utérus : de présenter l'actualisation 2001 du système de Bethesda et de comparer les performances du frottis en milieu liquide à celles du frottis conventionnel de Papanicolaou.

Concernant la conduite diagnostique en cas de frottis anormal : d'évaluer les techniques diagnostiques et notamment la place du test HPV (technique de recherche de papillomavirus humains) . Ces recommandations sont destinées aux gynécologues-obstétriciens, gynécologues médicaux, oncologues, anatomo-cyto-pathologistes, biologistes, généralistes et sages-femmes. Elles ne concernent ni les modalités et l'organisation du dépistage systèmatique du cancer du col de l'utérus par le frottis, ni l'utilisation du test HPV comme outil de dépistage du cancer du col de l'utérus. Par ailleurs, les recommandations diffusées en 1998 sur la conduite thérapeutique devant une lésion histologique du col utérin dépistée au cours d'un frottis restent toujours d'actualité en 2002. Le texte court de ces recommandations est téléchargeable sur le site www.anaes.fr (rubrique «Publications»)

Article écrit le 2003-05-16 par HAS - Haute Autorité de la Santé
Source: HAS - Haute Autorité de la SantéAccéder à la source


Publicité

En savoir plus