Publicité
Accueil > Pratique médicale > Recommandations de bonnes pratiques
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2003-04-28
Pratique médicale

Tags:
De nouvelles recommandations pour diagnostiquer et traiter l’hypertrophie bénigne de la prostate - Pratique médicale
De nouvelles recommandations pour diagnostiquer et traiter l’hypertrophie bénigne de la prostate

L'Agence Nationale d'Accréditation et d'Evaluation en Santé met à la disposition des médecins généralistes, des gériatres et des urologues de nouvelles recommandations relatives à « la prise en charge diagnostique et thérapeutique de l'hypertrophie bénigne de la prostate ». Elaborées à la demande dela Caisse Nationale d'Assurance Maladie des Travailleurs Salariés, ces recommandations ont pour objectif d'aider les professionnels concernés à diagnostiquer et traiter l'Hypertrophie bénigne prostatique (HBP) chez l'homme de plus de 50 ans.

Publicité

Le texte des recommandations est téléchargeable sur le site www.anaes.fr (rubrique« Publications »)

L'hypertrophie bénigne de la prostate (HBP) est un état de la nature plus qu'une pathologie. Elle se définit anatomiquement par une augmentation de la taille de la prostate non due à un cancer, et histologiquement par une hyperplasie de la zone transitionnelle de la prostate. Lorsqu'elle devient symptomatique, elle peut entraîner des symptômes dits irritatifs (pollakiurie, impériosité mictionnelle) et/ou obstructifs (dysurie, diminution du jet, gouttes retardataires) regroupés sous le terme générique « troubles urinaires du bas appareil ». Ces troubles ont un impact variable parfois important sur la qualité de vie des patients, mais l'HBP peut également entraîner des complications aiguës nécessitant un traitement urgent et des complications chroniques pouvant parfois altérer des façon définitive les fonctions vésicale et rénale. Ces recommandations ont donc pour objectif d'aider les généralistes, gériatres et urologues à diagnostiquer et prendre en charge l'HBP chez l'homme de plus de 50 ans.

Les points suivants sont développés :

- la définition de l'HBP ;

- les critères diagnostiques de l'HBP ;

- le bilan initial à réaliser chez un patient présentant une HBP ;

- le diagnostic positif et différentiel de l'HBP ;

- l'évaluation du retentissement anatomique et fonctionnel de l'HBP ;

- les modalités et indications thérapeutiques

L'évaluation de la gêne liée aux troubles urinaires du bas appareil est un élément essentiel à prendre en compte pour décider d'un éventuel traitement. L'abstention thérapeutique peut être proposée aux patients dont la gêne symptomatique est légère ou considérée comme acceptable par le patient. Le traitement chirugical est recommandé devant l'apparaition d'une rétention aiguë d'urine récidivante, d'une rétention chronique avec mictions par rengorgement, de calculs vésicaux, de diverticules vésicaux symptomatiques ou d'une insuffisance rénale liée à l'HBP. Pour les autres complications, ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2003-04-28 par HAS - Haute Autorité de la Santé
Source: HAS - Haute Autorité de la SantéAccéder à la source


Publicité

En savoir plus