Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-08-06
Actualité médicale

Tags: methodes -  eviter -  infection -  VIH/SIDA - 
Découverte de nouvelles méthodes pour éviter l'infection du sida - Actualité médicale
Découverte de nouvelles méthodes pour éviter l'infection du sida

Une équipe du Conseil Supérieur de Recherches Scientifiques (CSIC) a identifié une nouvelle voie thérapeutique pour éviter l'infection cellulaire par le virus du sida. Cette avancée est importante et permet de comprendre les phases initiales de l'infection par le VIH et pourrait permettre de freiner l'évolution du sida.

Publicité

Les chercheurs ont en effet trouvé une molécule qui se fixe sur les récepteurs qu'utilise le virus pour entrer dans les cellules. Le directeur de l'équipe, Santos Mañes, explique que "chacune des cellules de l'organisme possède un squelette, le cytosquelette, qui détermine sa forme et fournit le support interne nécessaire pour qu'elle fonctionne. Face à une tentative d'infection, le cytosquelette réagit en se réorganisant via un système complexe qui fait appel aux enzymes Rho GTPasas". Durant des recherches antérieures, l'équipe scientifique avait remarqué que le virus du sida avait besoin d'activer l'enzyme RHO-A pour entrer dans la cellule et l'infecter. A partir de ces résultats, l'équipe a analysé comment réagit l'enzyme RHO-A quand le virus s'unit à la cellule. Ce chemin les a conduits à une protéine d'union avec le cytosquelette, la Filamina A. Les chercheurs ont découvert que cette protéine, en cas d'infection, ancre les récepteurs du virus au cytosquelette de la cellule et, simultanément, active l'enzyme RHO-A.

Mañes a fait ressortir le rôle important de la Filamina A dans le processus de l'infection du sida : "le succès du virus du sida pour infecter les cellules du système immunologique, les lymphocytes T, réside certainement dans le mécanisme décrit dans l'étude".

A partir des données obtenues dans cette étude, les chercheurs ont conclu que le VIH s'approprie le mécanisme physiologique qui active les cellules de défense de l'organisme, les lymphocytes T, pour entrer en elles et les éliminer. Ce processus dépend de la fonction de la Filamina A qui, quand elle entre en interaction avec les récepteurs du virus, initie un processus de replacement des récepteurs. Ce processus est très similaire à celui qui se produit durant l'activation des lymphocytes T.

Article écrit le 2007-08-06 par Hortense Serré - hserre@usc.es
Source: BE Espagne numéro 64 (26/07/2007) - Ambassade de France en Espagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/43791.htm Accéder à la source

Mots clés: methodes eviter infection VIH/SIDA


Publicité

En savoir plus

Santos Mañes - Centro Nacional de Biotecnología - C/ Darwin, 3 - Campus de Cantoblanco - 28 049 Madrid - Tél : +34 915 854 500, fax : +34 915 854 506

Faro de Vigo - 18/06/2007