Publicité
Accueil > Bonne pratique du Médicament > afssaps
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-08-01
Bonne pratique du Médicament

Tags:
L’Afssaps et la DGCCRF appellent à une vigilance accrue à la suite de l’identification en France de dentifrices contenant du diéthylène glycol (DEG)  - Bonne pratique du Médicament
L’Afssaps et la DGCCRF appellent à une vigilance accrue à la suite de l’identification en France de dentifrices contenant du diéthylène glycol (DEG)

la suite de contrôles menés en coopération, l’Afssaps et la DGCCRF souhaitent attirer l’attention des consommateurs sur la présence de diéthylène glycol (DEG) dans des dentifrices commercialisés en France sous la marque Toothpaste new 4U.

Publicité

Bien que ces dentifrices n’aient pas vocation à être avalés, ils sont susceptibles de présenter un danger pour la santé en cas d’ingestion, notamment chez les jeunes enfants (intoxication aigüe ou chronique).

A la suite des signalements de différentes autorités sanitaires de pays étrangers, l’Afssaps avait appelé à la vigilance du consommateur.

Dans le même temps, la DGCCRF a engagé des actions de contrôle sur tout le territoire national.

Des contrôles en laboratoire ont été réalisés par l’Afssaps sur un prélèvement d’un dentifrice effectué par les services de la DGCCRF vendu dans un magasin Les Halles d’Auchan à Meaux (Seine-et-Marne). Ces contrôles en laboratoire ont mis en évidence du diéthylène glycol à une concentration de 3,5% dans un dentifrice de la marque TOOTHPASTE NEW 4U (emballage de couleur bleue écriture blanche, d’une contenance de 85 mL), fabriqué en Chine pour le compte de la société MAX BRANDS MARKETING BV localisée en Hollande.

A la suite de l’intervention de la DGCCRF, l’importateur et le distributeur de ce dentifrice ont décidé de retirer le produit du marché.

En outre, l’Afssaps a engagé la procédure visant à interdire notamment la fabrication, la commercialisation et la distribution à titre gratuit de dentifrices auxquels du DEG a été incorporé.

En cas d’ingestion accidentelle par un jeune enfant, en particulier de moins de 4 ans, d’une quantité importante de ce dentifrice correspondant à quatre fois celle utilisée pour un brossage habituel de dents, l’Afssaps recommande aux consommateurs de contacter le centre anti-poison régional .

Il est demandé aux consommateurs qui auraient en leur possession le dentifrice TOOTHPASTE NEW 4U de ne pas l’utiliser et de le jeter.

Article écrit le 2007-08-01 par Afssaps
Source: sourceAccéder à la source


Publicité

En savoir plus