Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-08-16
Actualité médicale

Tags: Listeria -  envahisseur -  utilise -  meme -  filon -  tumeurs - 
Listeria : un envahisseur qui utilise le même filon que les tumeurs - Actualité médicale
Listeria : un envahisseur qui utilise le même filon que les tumeurs

Régulation de la division cellulaire, emballement éventuel de cette division vers un processus tumoral ou invasion de la cellule par des Listeria, ces trois évènements ont pour dénominateur commun un même récepteur protéique localisé au niveau de la membrane cellulaire : le récepteur Met. Si la liaison de la Listeria à ce récepteur est déjà connue depuis quelques années, c'est plus particulièrement à l'élaboration du complexe de liaison entre cette bactérie et la cellule que ce sont intéressés des chercheurs du Centre Helmholtz de recherche en Infectiologie (HZI) situé à Brunswick.

Publicité

La Listeria possède avec l'internaline B (ou InlB), protéine présente à sa surface, la clé pour pénétrer à l'intérieur d'une cellule et se dupliquer à l'insu du système immunitaire. Après avoir obtenu une quantité suffisante de cette protéine, les chercheurs brunswickois ont pu mettre en évidence la structure tridimensionnelle du complexe InlB/Met dont la formation induit le passage intracellulaire de ce germe responsable de méningites chez l'homme.

Ces scientifiques ont ainsi mis en exergue un site de fixation de la bactérie sur le récepteur Met distinct de celui du facteur de croissance qui se combine également à ce récepteur afin de générer une division cellulaire. Celle-ci peut être nécessaire à la formation des organes chez le foetus, ou à la réparation de lésions chez l'adulte. Cette multiplication cellulaire peut également se produire de manière incontrôlée dans le cas d'un récepteur Met ayant subi des modifications. Dans ce contexte, le nouveau site de fixation utilisé par la Listeria offrirait une cible thérapeutique potentielle permettant d'inhiber ce processus cancéreux. C'est en tout cas l'hypothèse formulée par le professeur Dirk Heinz, directeur du département de biologie structurale du centre HZI de Brunswick.

Article écrit le 2007-08-16 par Mathilde Renault, mathilde.renault@diplomatie.gouv.fr
Source: BE Allemagne numéro 347 (14/08/2007) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/50667.htm Accéder à la source

Mots clés: Listeria envahisseur utilise meme filon tumeurs


Publicité

En savoir plus

- Publication : Hartmut H. Niemann, Volker Jaeger, P. Jonathan G. Butler, Joop van den Heuvel, Sabine Schmidt, Davide Ferraris, Ermanno Gherardi and Dirk. W.Heinz - Structure of the Human Receptor Tyrosine Kinase Met in Complex with the Listeria Invasion Protein InlB - Cell 130-p.1-12
- Professeur Dirk Heinz, Directeur du département de Biologie Structurale - Centre Helmoltz de recherche en Infectiologie - tél : +49 531 6181 7000

Dépêche idw - communiqué de presse du Centre Helmholtz pour la recherche en Infectiologie (HZI) - 27/07/2007