Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cardiologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2007-08-16
Actualité médicale

Tags: agripaume -  cardiaque -  medecine -  populaire -  brevet - 
L'agripaume cardiaque : de la médecine populaire au brevet - Actualité médicale
L'agripaume cardiaque : de la médecine populaire au brevet

Si l'agripaume cardiaque a traversé les siècles et les étagères des apothicaires du Moyen Age pour parvenir à celles des pharmaciens, il se pourrait que cette plante médicinale soit amenée "à changer de rayon", troquant celui de l'herboristerie pour celui des spécialités pharmaceutiques. D'une recherche sur les propriétés prêtées à cette plante, déjà inscrite à la pharmacopée allemande en 1485, deux professeurs de l'Université de Leipzig ont finalement déposé un brevet sur la production d'extraits d'agripaume et leurs applications dans le cadre de pathologies coronaires.

Publicité

Après avoir consulté des écrits médiévaux relatant l'emploi de cette plante pour le traitement d'affections cardiaques telles que des palpitations, le professeur Stefan Dhein, directeur de recherche à la clinique de chirurgie cardiaque, s'est alors lancé dans une investigation visant à démontrer scientifiquement l'existence ou non des effets décrits pour l'agripaume. Après une diminution du rythme cardiaque obtenue en injectant l'infusion de cette plante dans un coeur de lapin isolé maintenu en alimentation artificielle, Stefan Dhein fit alors appel au pharmacien Hans Wilhelm Rauwald spécialisé dans les principes actifs issus de plantes afin de produire et tester des extraits d'agripaume concentrés. Des extractions à partir de différents solvants, tels l'éthanol ou le chloroforme, ont alors été pratiquées, puis analysées à l'aide de méthodes chromatographiques, sur couche mine et en phase liquide à haute performance (CLHP), avant d'être injectées dans des coeurs isolés perfusés d'animaux. Une augmentation de débit coronarien a ainsi été mise en évidence, favorisant l'alimentation du muscle cardiaque et un ralentissement des battements du coeur. L'effet antagoniste des canaux calciques que possèdent ces extraits conduit également à une diminution de la tension artérielle ainsi qu'à un ralentissement de la fréquence cardiaque.

Si le brevet déposé cloture une première étape relative à la recherche fondamentale, certaines questions demeurent en suspend, telles que la nature des substances présentes au sein des extraits, le mode d'action de celles-ci (action isolée ou potentialisée par une association synergique) ainsi que leur toxicité. Il reste également à chercher une industrie pharmaceutique afin d'initier la phase de développement de ce produit.

Article écrit le 2007-08-16 par Mathilde Renault, mathilde.renault@diplomatie.gouv.fr
Source: BE Allemagne numéro 347 (14/08/2007) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/50668.htm Accéder à la source

Mots clés: agripaume cardiaque medecine populaire brevet


Publicité

En savoir plus

- Prof. Dr. med. Stefan Dhein - Clinique de chirurgie cardiaque - tél : +49 341 865 1044 - email : dhes@medizin.uni-leipzig.de - http://www.herzzentrum-leipzig.de
- Prof. Hans Wilhelm Rauwald - Chaire de phamacobiologie de l'Université de Leipzig - tél : +49 341 97 36951 - email : rauwald@rz.uni-leipzig.de

Dépêche idw, communiqué de presse de l'Université de Leipzig - 03/08/2007