Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-01-04
Actualité médicale

Tags:
Des chimistes de l'UIB augmentent les effets antiviraux et anticancérigènes de quelques médicaments - Actualité médicale
Des chimistes de l'UIB augmentent les effets antiviraux et anticancérigènes de quelques médicaments

Le groupe de Chimie Bioorganique et Bioinorganique de l'Université des Îles Baléares (UIB) a réussi à augmenter les effets antiviraux et anticancérigènes de certains médicaments en utilisant des ions métalliques. A partir de molécules ayant des propriétés biologiques et/ou pharmacologiques, les chercheurs réalisent la synthèse de nouveaux composés en introduisant des ions métalliques dans leurs structures.

Publicité

Le groupe de Chimie Bioorganique et Bioinorganique de l'Université des Îles Baléares (UIB) a réussi à augmenter les effets antiviraux et anticancérigènes de certains médicaments en utilisant des ions métalliques.
A partir de molécules ayant des propriétés biologiques et/ou pharmacologiques, les chercheurs réalisent la synthèse de nouveaux composés en introduisant des ions métalliques dans leurs structures. Ils obtiennent ainsi des molécules qui peuvent avoir une application pharmacologique avec des effets supérieurs à ceux des produits originaux. Le groupe est déjà parvenu à synthétiser des composés antiviraux qui se sont montrés efficaces face à quelques souches virales résistantes. Les chercheurs ont étendu leur domaine d'étude au cancer, en travaillant sur l'interaction d'ions métalliques avec l'ADN cellulaire et notamment sur des médicaments, avec du ruthénium, qui agiraient en inhibant la division cellulaire et combattraient la métastase tumorale.
Selon les chercheurs, le présumé danger de toxicité ne dépend pas du métal, mais de la dose finale de métal ingérée.
D'autre part, le groupe de recherche est parvenu à synthétiser des composés dont les effets sont supérieurs aux citokinines naturelles (hormones végétales), enregistrant des indices de croissance spectaculaires pour les plantes auxquelles ces composés ont été administrés.

Article écrit le 2005-01-04 par auteur
Source: Diariomedico.com, 29/11/04 Mickaël Dolivet, service.scientifique@ambafrance-es.org Cette information est un extrait du BE Espagne numéro 36 du 4/01/2005 rédigé par l'Ambassade de France en Espagne. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus