Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-11-07
Actualité médicale

Tags:
L'architecture du génome humain décortiquée - Actualité médicale
L'architecture du génome humain décortiquée

Le catalogue des principales variations génétiques, répertoriées pour l'être humain, a été dévoilé lors de l'ouverture du congrès annuel de l'American Society of Human Genetics qui se tenait à Salt Lake City le 26 octobre 2005. Le Dr Thomas Hudson, du centre d'innovation Génome Québec, est l'un des acteurs de ce projet international, nommé HapMap. Cet outil est destiné à faciliter le dépistage des gènes responsables, notamment, des maladies cardiovasculaires, du diabète, cancers ou asthme.

Publicité

Le catalogue des principales variations génétiques, répertoriées pour l'être humain, a été dévoilé lors de l'ouverture du congrès annuel de l'American Society of Human Genetics qui se tenait à Salt Lake City le 26 octobre 2005.
Le Dr Thomas Hudson, du centre d'innovation Génome Québec, est l'un des acteurs de ce projet international, nommé HapMap. Cet outil est destiné à faciliter le dépistage des gènes responsables, notamment, des maladies cardiovasculaires, du diabète, cancers ou asthme.
L'ADN de 269 personnes, originaires de Chine, du Japon, du Nigéria et des Etats-Unis a permis de dresser une carte du patrimoine génétique humain. C'est au cours de ce projet, que les quelques 200 chercheurs du Canada, des Etats-Unis, de la Chine, du Japon, du Royaume Uni et du Nigéria ont mis en évidence le découpage du génome humain en près de 100.000 fragments d'ADN, appelés blocs d'haplotype. Il est apparu que la diversité génétique au sein des blocs est très limitée, rendant ainsi le repérage des mutations génétiques à l'origine des maladies, beaucoup plus aisé.
L'équipe du Dr Thomas Hudson a analysé les chromosomes 2 et 4 correspondant à environ 10% du génome humain. Depuis la publication de HapMap, les chercheurs de Génome Québec comparent les blocs d'haplotypes de 1200 personnes atteintes du cancer du colon à ceux de 1200 individus sains. Le Dr Thomas Hudson précise que sur les 100.000 blocs répertoriés, seulement 10 pourraient être associés au cancer du colon. Il s'agit ensuite d'identifier pour chaque bloc le gène, car chaque bloc ne renferme en général qu'un seul gène, qui est porteur d'une mutation dont il faudra élucider la fonction.
Pour faire face aux questions éthiques et sociales que pourraient soulever le catalogue HapMap, les scientifiques du projet ont fait appel à un groupe de bioéthiciens et de spécialistes ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2005-11-07 par auteur
Source: The Globe & Mail, 27/10/2005 ; Le Devoir, 30/10/2005 Elodie Pinot, OTTAWA, sciefran@ambafrance-ca.org Cette information est un extrait du BE Canada numéro 287 du 7/11/2005 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...