Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2005-09-08
Actualité médicale

Tags:
Quelques avancées dans la recherche sur le cancer - Actualité médicale
Quelques avancées dans la recherche sur le cancer

Le cancer est un problème majeur de santé publique au Royaume-Uni, avec environ 250.000 personnes développant la maladie et près de 150.000 qui en meurent annuellement.

Publicité

Le cancer est un problème majeur de santé publique au Royaume-Uni, avec environ 250.000 personnes développant la maladie et près de 150.000 qui en meurent annuellement. La recherche contre le cancer est bien développée au Royaume-Uni et continue d'avancer à grands pas. En plus des très nombreuses fondations ("charities") existantes sur le territoire dont les missions s'étendent de la recherche très fondamentale à l'aide aux patients et familles, le "Department of Health" (DoH, Ministère de la santé) a mis en place en avril 2001 le "National Cancer Research Network" (NCRN), dont l'objectif est de fournir au service de santé britannique les infrastructures pour soutenir les essais cliniques en Angleterre. Le NCRN a déjà permis de doubler le nombre de patients recrutés pour les essais cliniques. La mission du NCRN est d'améliorer la vitesse, la qualité et l'intégration de la recherche dans l'optique d'améliorer les soins de santé aux patients.
Cancer du testicule
Au Royaume-Uni, la fréquence d'apparition de la maladie a doublé au cours des 30 dernières années atteignant environ 2.000 hommes diagnostiqués annuellement.
Une nouvelle étude publiée dans "The Lancet" permet d'entrevoir à l'horizon une amélioration des traitements de cette maladie, en particulier pour les types de cancers les plus communs, grâce à l'injection de carboplatine, plus efficace et moins toxique que la radiothérapie. Même si ces espoirs devront être confirmés par des études supplémentaires à plus long terme, il se pourrait que les chirurgiens puissent, dans l'avenir, extraire la tumeur sans retirer le testicule malade dans sa totalité.
Financée par le "Medical Research Council" (MRC), l'étude inclut près de 1.500 hommes diagnostiqués avec la maladie et traités par radiothérapie ou par injections de carboplatine, un agent de chimiothérapie présentant moins d'effets secondaires que certains autres analogues, et qui pourrait par conséquent devenir le traitement de ...

Page suivante (2 / 5)

Article écrit le 2005-09-08 par auteur
Source: Cancer research UK, Current news, 05/07/05 et 19/07/05, http://www.can cerresearchuk.org ; University of Nottingham, Press release, 18/07/05, http://www.nottingham.ac.uk ; BBC News, 21/07/05, http://news.bbc.co.uk ; Nature, 14/07/05, Vol.436(7048):294-8, http://www.nature.com Dr Claire Mouchot Cette information est un extrait du BE Royaume-Uni numéro 59 du 8/09/2005 rédigé par l'Ambassade de France au Royaume-Uni. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus