Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application


Partenaires


Publicité

2006-02-15
Actualité médicale

Tags:
Des chercheurs allemands ont développé un nouveau standard européen - Actualité médicale
Des chercheurs allemands ont développé un nouveau standard européen

Dans un souci de prévention du cancer de la peau, l'Union Européenne a décidé de mettre en place une norme sur les vêtements de protection solaire à laquelle ont participé des dermatologues allemands de l'université de Bochum-Ruhr (Dr. Klaus Hoffmann, Prof. Dr. Peter Altmeyer et Dr. Thilo Gambichler)

Publicité

Dans un souci de prévention du cancer de la peau, l'Union Européenne a décidé de mettre en place une norme sur les vêtements de protection solaire à laquelle ont participé des dermatologues allemands de l'université de Bochum-Ruhr (Dr. Klaus Hoffmann, Prof. Dr. Peter Altmeyer et Dr. Thilo Gambichler)
La première étape du développement de cette norme (EN 13758-2) a été de concevoir un test unique et standardisé de mesure de protection au rayonnement solaire. Pour ce faire, l'Union Européenne s'est appuyée sur un projet en partie financé par le ministère fédéral de l'enseignement et de la recherche allemand auquel ont participé 30 scientifiques européens dont les dermatologues de l'université de Bochum-Ruhr.
A partir de cette technique de mesure (décrite dans le standard européen), le critère choisi pour une protection minimal a été le suivant : tout vêtement de protection solaire ne doit pas faire passer plus de 5% des rayonnements UVA à travers ses fibres, quel que soit l'état du textile (mouillé, étiré, etc..). Cette recommandation correspond au facteur de protection solaire 40.
Il est désormais demandé à l'industrie textile de suivre cette norme EN-13758-2 pour la production de vêtements de protection solaire.
D'après les scientifiques, ces vêtements pourraient remplacer à terme les crèmes de protection solaire qui sont souvent mal utilisées et qui peuvent conduire à des réactions allergiques.

Article écrit le 2006-02-15 par auteur
Source: Dépêche idw, communiqué de presse de l'université Bochum-Ruhr - 10/02/2006 David Boucard, david.boucard@diplomatie.gouv.fr Cette information est un extrait du BE Allemagne numéro 273 du 15/02/2006 rédigé par l'Ambassade de France en Allemagne. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com Accéder à la source


Publicité

En savoir plus




: Sur le même thème...