Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2007-08-19
Actualité médicale

Tags: Cancer -  poumon -  processus -  inherents -  metastases -  identifies - 
Cancer du poumon : des processus inhérents aux métastases identifiés - Actualité médicale
Cancer du poumon : des processus inhérents aux métastases identifiés

Les mécanismes moléculaires impliqués dans la génération de métastases sont, à l'heure actuelle, pour de nombreux types de cancers encore peu élucidés. Dans le cadre des métastases pulmonaires, des chercheurs de l'Université de Wurtzbourg viennent d'apporter un éclairage sur le processus de croissance des vaisseaux à l'origine de la propagation des cellules cancéreuses dans la moelle osseuse et les ganglions lymphatiques.

Publicité

Des souris ayant subi des modifications génétiques ont permis à cette équipe de recherche de constituer un modèle pour l'étude de la forme la plus fréquente de cancer du poumon : le cancer bronchique. Au bout de deux semaines, ces animaux développent de façon systématique des tumeurs bénignes qui commencent à envahir les tissus pulmonaires. La transition vers des tumeurs malignes à fait plus particulièrement l'objet de cette étude en collaboration avec l'Institut d'anatomie et la Clinique pour enfants de l'Université.

C'est par l'inactivation de la cadhérine E, glycoprotéine assurant l'adhésion cellulaire, que les chercheurs ont pu mettre en évidence la néoformation massive de vaisseaux sanguins au sein des tumeurs. Les mécanismes à l'origine de cette croissance impliquent le facteur de croissance endothélial vasculaire (VEGF), lui même activé par une cascade de signalisation dont la bêta caténine est l'effecteur principal. Cette formation accrue de vaisseaux a été déterminante pour l'installation consécutive des métastases. L' irrigation importante des tumeurs a ainsi facilité la multiplication de ces dernières ainsi que la colonisation des tissus environnants, de la moelle osseuse et des ganglions lymphatiques.

Selon le Professeur Rapp de l'Institut de radiologie médicale et de recherche cellulaire, le blocage de la cadhérine E aurait conféré aux cellules tumorales des propriétés semblables à celles des cellules hépatiques. L' origine embryologique commune des cellules du poumon et du foie (au niveau du tube digestif) semblerait pouvoir étayer cette hypothèse.

L' Agence de moyens pour la recherche allemande (DFG) et la fondation allemande de lutte contre le cancer (Deutsche Krebshilfe) prévoient de soutenir les prochains travaux de ces chercheurs wurtzbourgeois qui projettent, dès a présent, d'étudier plus en détail l'effet des cascades de signalisation sur l'apparition des tumeurs et des métastases ainsi que d'explorer des pistes d'applications thérapeutiques potentielles.

Article écrit le 2007-08-19 par Mathilde Renault, mathilde.renault@diplomatie.gouv.fr
Source: BE Allemagne numéro 348 (17/08/2007) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/50694.htm Accéder à la source

Mots clés: Cancer poumon processus inherents metastases identifies


Publicité

En savoir plus

- Pr. Rudolf Götz - Institut de radiologie médicale et de recherche cellulaire, Université de Wurtzbourg, Versbacher Strasse 5, D97078 Wurtzbourg - tél : +49 931 2014 5847 - email : goetz@mail.uni-wuerzburg.de
- Pr. Ulf Rapp - Institut de radiologie médicale et de recherche cellulaire, Université de Wurtzbourg, Versbacher Strasse 5, D97078 Wurtzbourg - tél : +49 931 2014 5847- email : rappur@mail.uni-wuerzburg.de

Dépêche idw, Communiqué de presse de l'Université de Wurtzbourg - 14/08/2007