Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2007-09-05
Actualité médicale

Tags: techniques -  analyse -  legionellose - 
Nouvelles techniques d'analyse pour la légionellose - Actualité médicale
Nouvelles techniques d'analyse pour la légionellose

L'Organisation Néerlandaise pour la Recherche Scientifique Appliquée (TNO) a développé une nouvelle méthode pour déceler la contamination potentiellement dangereuse par la légionellose. Les résultats sont obtenus en moins de 4 heures alors que les techniques actuelles, basées sur la mise en culture, requièrent un minimum d'une semaine.

Publicité

Les recherches ont montré que 85% des contaminations par la légionellose sont dues à des variétés inoffensives. Chaque année plus de 15.000 échantillons d'eau testés se révèlent contaminés, mais seuls 450 cas de maladie sont recensés, remarque Rik Thijssen, responsable développement des affaires à TNO. En effet, les variétés de Legionella pneumophila sont plus ou moins toxiques et l'état de santé des personnes contaminées joue également un rôle important. Selon Rik Thijssen, les méthodes actuelles de mise en culture connaissent des problèmes de croissance des bactéries et ne permettent pas d'identifier leur variété donc leur toxicité.

Le test de légionellose, développé par TNO, utilise des marqueurs biologiques d'ADN. Il permet d'affirmer avec une certitude de 97% si une contamination avec une variété de Legionella pneumophila constitue un danger potentiel pour la santé publique. Des tests semblables sont développés pour diagnostiquer d'autres maladies infectieuses.

La puce SamPrep, utilisée pour la préparation de l'échantillon, permet en outre de séparer l'ADN du matériel biologique en moins de 20 minutes. Le gain de temps et le faible taux d'erreur de la méthode d'identification permettront d'éviter des réactions de panique lors d'une contamination, et si nécessaire de déclencher une évacuation.

Article écrit le 2007-09-05 par Catherine Laurent - catherine.laurent@diplomatie.gouv.fr - Saïd Mammar - said.mammar@diplomatie.gouv
Source: BE Pays-Bas numéro 26 (4/09/2007) - Ambassade de France aux Pays-Bas / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/50771.htm Accéder à la source

Mots clés: techniques analyse legionellose


Publicité

En savoir plus

http://www.tno.nl

C2W, 21 avril 2007




: Sur le même thème...