Publicité
Accueil > Actualité médicale > Cancérologie
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2007-09-05
Actualité médicale

Tags: liaison -  chimique -  cancer - 
Une liaison chimique efficace contre le cancer  - Actualité médicale
Une liaison chimique efficace contre le cancer

La liaison chimique entre les molécules d'aspirine et de monoxyde d'azote est une arme efficace contre le cancer. C'est ce qu'ont montré Niels Hulsman et Maikel Wijtmans, chercheurs à la Vrije Universiteit (VU) dans la revue Journal of Medicinal Chemistry.

Publicité

L'aspirine était déjà connue pour ses vertus thérapeutiques, bien que ralentissant la synthèse de prostaglandine, elle était néfaste pour l'estomac. C'est pourquoi, l'aspirine donneur de monoxyde d'azote (NO-ASA) a été développée ; la molécule NO remplace la prostaglandine et permet ainsi l'administration d'une dose d'aspirine plus élevée. Ce remède s'est avéré efficace contre les cellules cancéreuses des intestins, cet effet est attribué à une synergie entre les molécules d'aspirine et de monoxyde d'azote. Pour vérifier cette hypothèse, les chercheurs ont créé des liaisons modèles dans lesquelles soit l'aspirine a été remplacée par un groupe acétyle non fonctionnel, soit le NO par le chlorure. Ces liaisons se sont avérées aussi efficaces que celle du NO-ASA. Finalement, après avoir supprimé les deux groupes fonctionnels, la molécule était dix fois plus active.

D'après leurs recherches, cette liaison serait entièrement responsable de l'effet médicinal. Après administration, le groupe aspirine ou acétyle est isolé spontanément par l'hydrolyse de l'ester. L'autre groupe disparaît pour ne laisser que le méthide de quinone (QM). Ce composé réagit très sélectivement avec le glutathion, un tripeptide qui protège les cellules vivantes contre les attaques de radicaux libres. Le manque de glutathion peut entraîner l'apoptose (mort cellulaire programmée).

Article écrit le 2007-09-05 par Catherine Laurent - catherine.laurent@diplomatie.gouv.fr - Saïd Mammar - said.mammar@diplomatie.gouv
Source: BE Pays-Bas numéro 26 (4/09/2007) - Ambassade de France aux Pays-Bas / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/50777.htm Accéder à la source

Mots clés: liaison chimique cancer


Publicité

En savoir plus

http://www.vu.nl

C2W, le 5 mai 2007