Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2007-09-11
Actualité médicale

Tags: biere -  voie -  breuvages -  fruites -  sans -  alcool - 
Quand la bière ouvre la voie aux breuvages fruités et sans alcool... - Actualité médicale
Quand la bière ouvre la voie aux breuvages fruités et sans alcool...

Les brasseurs allemands pourront très bientôt offrir à leurs clients, à côté de la bière traditionnelle, une nouvelle boisson naturelle, sans alcool, sans le goût amer du houblon mais enrichie en composants bénéfiques à la santé. C'est en tout cas ce type de boissons au goût fruité que développe l'équipe de Johannes Bader au sein du département de microbiologie et de génétique de l'Université Technique de Berlin (TUB).

Publicité

Le secret de fabrication de la bière réside dans un organisme microscopique mais néanmoins très évolué : la levure de bière. C'est elle qui fermente les sucres en alcool tout en libérant des métabolites dont le potentiel aromatique détermine en partie le goût final du breuvage. Les levures ne sont cependant pas capables de transformer efficacement l'orge de brasserie directement en alcool. La céréale doit donc subir une étape préliminaire : le maltage. Il s'agit de reproduire le développement naturel du grain d'orge afin qu'il produise les enzymes nécessaires à la transformation de l'amidon en sucres. Le malt ainsi obtenu est chauffé en présence d'eau : les enzymes sont alors activées et les sucres dissous dans la phase liquide. Cette décoction, appelée moût, sera par la suite fermentée par les levures afin de former l'alcool.

L'équipe de la TUB utilise toutefois, dans le cadre du développement de nouvelles boissons fermentées sans alcool, des levures spécifiques dont l'activité fermentaire est fortement réduite. Par ailleurs, afin d'apporter un arôme particulier à leurs breuvages, les scientifiques accompagnent leurs levures de bactéries et réalisent ainsi une co-fermentation des moûts. Depuis des siècles, les bactéries lactiques sont utilisées pour la fabrication des yaourts ou de la choucroute, par exemple : elles transforment les sucres en acide lactique, un exhausteur de goût largement exploité dans l'industrie agroalimentaire. D'autre part, peuvent leur être associées des bactéries acétiques qui, à côté de la transformation de l'éthanol en acide acétique, oxydent le glucose en acide gluconique, une molécule aux propriétés aromatiques également reconnues. Cette molécule attire l'attention particulière de la communauté scientifique qui lui attribue des bienfaits pour l'intestin, un potentiel détoxifiant et un rôle contre l'apparition des cancers.

En s'attachant à mettre au point un cocktail levure/bactéries aromatiquement innovant, l'équipe de chercheurs a rapidement dû essuyer un ...

Page suivante (2 / 2)

Article écrit le 2007-09-11 par Anaïs Manin, anais.manin@diplomatie.gouv.fr
Source: BE Allemagne numéro 350 (30/08/2007) - Ambassade de France en Allemagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/50734.htm Accéder à la source

Mots clés: biere voie breuvages fruites sans alcool


Publicité

En savoir plus

Johannes Bader - Fachgebiet Mikrobiologie und Genetik der TU Berlin, Seestraße 13, D13353 Berlin - tél : +49 30 45080 277 - email : J.Bader@lb.tu-berlin.de

Dépêche idw, communiqué de presse de la TUB - 14/08/2007




: Sur le même thème...