Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2007-09-12
Actualité médicale

Tags: proteine -  dediee -  processus -  transformation -  genetique -  bacteries - 
Une protéine dédiée au processus de transformation génétique chez les bactéries - Actualité médicale
Une protéine dédiée au processus de transformation génétique chez les bactéries

L'étude des bactéries Streptococcus pneumoniae et Bacillus subtilis par des chercheurs du Laboratoire de microbiologie et génétique moléculaires (CNRS, Université Paul Sabatier, Toulouse), en collaboration avec le Laboratoire de génétique microbienne (INRA, Jouy-en-Josas) et le Laboratoire interactions moléculaires et cancer (CNRS, Institut de cancérologie Gustave Roussy, Université Paris-Sud) a permis de caractériser le rôle de la protéine DprA dans la transformation génétique par intégration d'ADN. En effet, les bactéries ont la capacité de modifier leur patrimoine génétique par l'intégration d'ADN issu d'un milieu extérieur. Cette transformation naturelle est un mécanisme d'échange génétique largement répandu chez les bactéries. Ces travaux sont publiés dans la revue Cell du 7 septembre 2007.

Publicité

Découverte chez S. pneumoniae (le pneumocoque), pathogène humain majeur, vecteur de méningites, otites et pneumonies, la transformation naturelle bactérienne consiste en l'intégration d'ADN d'origine externe dans le génome de la bactérie receveuse. La transformation est considérée comme une forme de parasexualité(1) réduite à sa forme la plus simple, l'un des partenaires étant la bactérie, et l'autre de l'ADN présent dans le milieu extérieur. Cette modification génétique nécessite la mise en place d'une machinerie multiprotéique permettant à l'ADN exogène de pénétrer dans la bactérie et d'être pris en charge jusqu'à son intégration dans son génome. Cette intégration est possible si l'ADN entrant et celui de la bactérie receveuse sont similaires (même espèce ou espèces voisines). Les conséquences de cette intégration peuvent se traduire par la modification d'un caractère de la bactérie receveuse (d'où le terme de transformation), notamment l'acquisition d'une résistance aux antibiotiques.

Ces équipes ont montré que la protéine DprA facilite la fixation sur le brin d'ADN entrant de la recombinase RecA, une enzyme indispensable à l'intégration de cet ADN dans le génome. Par ailleurs, ces équipes ont détecté la présence du gène codant pour la protéine DprA dans près de 85% des génomes complets bactériens séquencés à ce jour. Cette présence traduit-elle une capacité à transformer naturellement beaucoup plus répandue dans le règne bactérien que l'on ne le supposait jusqu'à présent ?

Article écrit le 2007-09-12 par auteur
Source: source Accéder à la source

Mots clés: proteine dediee processus transformation genetique bacteries


Publicité

En savoir plus

Notes :
1) Tout mécanisme de reproduction n'impliquant ni fécondation, ni méiose

Références :
A key presynaptic role in transformation for a widespread bacterial protein: DprA conveys incoming ssDNA to RecA, Isabelle Mortier-Barrière, Marion Velten, Pauline Dupaigne, Nicolas Mirouze, Olivier Piétrement, Stephen McGovern, Gwennaele Fichant, Bernard Martin, Philippe Noirot, Eric Le Cam, Patrice Polard, and Jean-Pierre Claverys, Cell, 7 septembre 2007

Contacts :
Chercheur
Jean-Pierre Claverys
T 05 61 33 59 11
jean-pierre.claverys@ibcg.biotoul.fr

Presse
Cécile Pérol
T 01 44 96 43 09
cecile.perol@cnrs-dir.fr




: Sur le même thème...