Publicité
Accueil > Actualité médicale >
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2007-09-20
Actualité médicale

Tags: Revolution -  marche -  mondial -  nano - 
Révolution sur le marché mondial de la
Révolution sur le marché mondial de la "nano"

Nanogap est la première compagnie à développer des clusters atomiques. Ils pourraient détecter un unique virus dès les premières douleurs. A l'échelle du nanomètre, c'est-à-dire la millionième partie du millimètre, la matière acquiert de nouvelles propriétés avec de multiples possibilités.

Publicité

Sous elle il y a encore plus, celles qu'offrent les clusters quantiques atomiques, un monde minuscule avec d'immenses possibilités. L'entreprise galicienne Nanogap travaille sur ce monde. Nanogap peut présumer être la première entreprise au monde à avoir donné le pas à sa production industrielle.

Nanogap s'est développée au sein de l'Université de St Jacques de Compostelle (USC) à la suite d'un brevet de synthèse de clusters quantiques atomiques (AQC). Le groupe de recherche était dirigé par José Rivas et Manuel Arturo López Quintela. Ces derniers, avec d'autres scientifiques, décidèrent de créer leur propre entreprise et d'appliquer leur découverte à l'industrie. Actuellement Nanogap est présente dans les trois principales branches de la nanotechnologie : les nouvelles énergies, les matériaux et la biomédecine.

C'est dans le secteur de la biomédecine que Nanogap développe une de ses principales recherches. Il s'agit d'obtenir des kits de diagnostics précoces pour des maladies telles que l'hépatite C ou le cancer du sein. Les AQC de l'or possèdent des propriétés fluorescentes capables d'illuminer le foyer d'une maladie même à son stade initial. Selon Tatiana López, une des promoteurs de Nanogap, le potentiel fluorescent de ces clusters est tel qu'il est probable qu'ils soient capables d'identifier une unique bactérie ou un seul virus. L'entreprise galicienne étudie cette possibilité au coté de différents groupes européens et avec l'aide du septième programme cadre de l'UE.

Article écrit le 2007-09-20 par Hortense Serré - hserre@usc.es
Source: BE Espagne numéro 65 (19/09/2007) - Ambassade de France en Espagne / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/51058.htm Accéder à la source

Mots clés: Revolution marche mondial nano


Publicité

En savoir plus

José Rivas et Manuel Arturo López Quintela - Nanogap - Edificio FEUGA - C/ Lope Gómez de Marzoa, s/n - 15705 St Jacques de Compostelle - tel : +34.981.52.38.97 - email : info@nanogap.es - web : http://www.nanogap.es

elcorreogallego.es 14/08/2007




: Sur le même thème...