Publicité
Accueil > Actualité médicale > Maladies virales
Mon Compte




Publicité
revuesonline.com, 14 revues médicales de référence

Alertes ansm


Actus santé : Au jour, le jour...



Dernières annonces emploi


Dernière Parution


Application

Biofutur


Partenaires


Publicité

2005-01-10
Actualité médicale

Tags: domaine -  VIH/SIDA -  traitement -  infection - 
Une découverte importante dans le domaine du VIH/SIDA ouvre la voie à de nouvelles approches pour le traitement de l'infection - Actualité médicale
Une découverte importante dans le domaine du VIH/SIDA ouvre la voie à de nouvelles approches pour le traitement de l'infection

CANVAC, le "Réseau canadien pour l'élaboration de vaccins et d'immunothérapies", annonce la mise au point d'une méthode permettant d'évaluer la fonction du thymus et la découverte d'une anomalie de la fonction de cet organe chez les patients infectés par le VIH.

Publicité

CANVAC, le "Réseau canadien pour l'élaboration de vaccins et d'immunothérapies", annonce la mise au point d'une méthode permettant d'évaluer la fonction du thymus et la découverte d'une anomalie de la fonction de cet organe chez les patients infectés par le VIH.
Ces travaux ont été effectué en collaboration par des chercheurs du Centre hospitalier de l'Université de Montréal, du Centre hospitalier universitaire de santé McGill, d'Israël, de l'Institut Pasteur et de l'hôpital de la Pitié-Salpetrière à Paris.
En utilisant uniquement des échantillons de sang, les chercheurs ont d'abord mis au point une technique permettant d'évaluer la fonction du thymus, organe de la base du cou, responsable du développement des lymphocytes T, une des composantes essentielles du système immunitaire. Ces cellules sont aussi les cibles préférées du VIH. Par la suite, ils ont appliqué cette technique à des échantillons de sang prélevés chez des patients récemment infectés par le VIH et ont découvert que l'infection altère, dès les premiers mois, le fonctionnement du thymus chez les patients atteints. Cette altération produit une diminution du nombre de cellules T produites par le thymus de ces patients. Il s'agit donc d'un nouveau mécanisme d'action du VIH dans son travail de sape du système immunitaire des individus infectés. Cette découverte ouvre la voie à la conception d'immunothérapies novatrices pour traiter les personnes infectées par le VIH. Elle pourrait s'appliquer aussi aux patients qui nécessitent une greffe de moelle pour vaincre leur cancer.



iForum, 15/12/2004 - Université de Montréal http://www.iforum.umontreal.ca/DerniereHeure/4213.htm Nicolas Vaslier MONTREAL, nicolas.vaslier@diplomatie.gouv.fr Cette information est un extrait du BE Canada numéro 267 du 10/01/2005 rédigé par l'Ambassade de France au Canada. Les Bulletins Electroniques (BE) sont un service ADIT et sont accessibles gratuitement sur www.bulletins-electroniques.com

Article écrit le 2005-01-10 par auteur
Source: Accéder à la source

Mots clés: domaine VIH/SIDA traitement infection


Publicité

En savoir plus